Reprise du dimanche: Les plus grandes amours

Je m'ennuie des grandes dames. Alors en souvenir: La grandeur des amours n’a probablement rien à voir avec la taille du corps. Pourtant, je suis presque sur que rien ni personne ne peut aimer autant qu’en baleine amoureuse. Si je ne connais pas les amours des cachalots, les amours des bleues et des mégaptères sont proprement gigantesques.

Je me rappelle il y a de cela deux ou trois ans, nous étions en excursion de kayak de mer dans l’archipel de Mingan. Pour profiter tant que faire se peut des courants de marrées favorables, nous étions partis avec les premières lueurs de l’aube. Un immense soleil émergeait nous aveuglant complètement d’un liquide presque doré. Nous dûmes virer vers un petit passage entre deux îles, pour voir quelque chose. Il reignait un tel calme, une tel absence de tout bruit qu’il devient bien y avoir une raison.

Même les oiseaux de mer tellement nombreux dans ce coin, tellement braillards et frénétiques, respectaient une pose parce qu’un miracle de beauté était en train de se produire.

Les chasseurs de phoques savent faire glisser le kayak sans aucun bruit, et c’est à cet art respectueux de ce monde que je me livrais quand je les ai vus : un couple de grands rorquals bleus, totalement immobile dans ce chenal très calme, et tout cet univers attentif à ce qui allait se passer : le chant d’amour de monsieur pour madame…

Il se tenait suffisamment près d’elle pour que l’onde sonore n’ait pas la distance pour se développer vraiment en son, mais la prodigieuse puissance de ce chant fit vibrer la mer elle-même sur un large espace. Le son n’avait pas besoin de passer par les oreilles, la peau tout entière de la dame entendait le discours amoureux.

Et puis moi aussi à travers la mince coque du Kayak, j’ai senti la seule vérité de ce monde, continuer, l’appel de la vie à se poursuivre, à faire mieux par le geste d’aimer. La puissance de ce chant était si grande que je fus tout de suite en état d’amour, sans la tension du corps, sans la frénésie de l’action, mais dans la complète extase de participer à l’amour, à sa naissance même.

Et puis madame souriant à l’invite glissa vers des profondeurs où ils ont refondé l’espoir.

C’était fin septembre.

Maintenant, le golfe Saint-Laurent est plein de jeux de cris de joie de petites invites et de refus presque niés. La recherche du partenaire commence à la fin juillet pour les baleines bleues, et se poursuit jusqu’en septembre ou octobre, jusqu’à ce que le miracle se produise…

Un chant pris il y a quelques jours. Pour que vous puissiez l’entendre, il est accéléré 40 fois… Les baleines peuvent chanter relativement haut mais les grandes bleues ont un registre pour la majorité en dessous de notre seuil de perception auditive.

Commentaires

1. Le dimanche 25 novembre 2007, 22:55 par bey

majestueux serein

2. Le dimanche 25 novembre 2007, 23:25 par Candy Froggie

Un tel chant après tes mots, c'est très beau

3. Le dimanche 25 novembre 2007, 23:50 par Moukmouk

Candy--) fais le écouter à ta grande demain, j'aimerais connaitre sa réaction

Bey--) merci

4. Le lundi 26 novembre 2007, 08:46 par Richard

Ah ! Tu veux dire qu'en amour, la taille ne fait pas tout? Vaste débat, ça ;-)

5. Le lundi 26 novembre 2007, 09:50 par Anne

Oui, je suis bien d'accord, les amours des mégaptères sont immenses... Je t'embrasse bel ours !

6. Le lundi 26 novembre 2007, 10:20 par Sara

C'est déjà beau là, à travers les hauts-parleurs, mais en réalité ça doit être magique

7. Le lundi 26 novembre 2007, 11:40 par Kinkapricorne

Magnifique

8. Le lundi 26 novembre 2007, 13:05 par Moukmouk

Kinka--) merci

Sara--) malheureusement on entend beaucoup moins en vrai parce l'essentiel se passe en dessous de la capacité de nos oreilles, ce sont des infra-sons.

Anne--) merci... vive les bisous d'Anne

Richard--) compte tenu de ma taille disons importante je serai de ceux qui pense que la taille fait tout!

9. Le lundi 26 novembre 2007, 17:45 par EntreCieleMers

Merci pour tes mots et pour ce dadeau du son!!!!!!J'ai passé un moment délicieux!!

10. Le lundi 26 novembre 2007, 17:46 par EntreCieleMers

Cadeau!et non dadeau...désolée

11. Le mardi 27 novembre 2007, 13:35 par zizule

je vais essayer voir si ça marche sur les gars de ma promo, peut-être qu'ils sont sensibles aux "aaaahouaaaaww, ppuuuuuiiiiiiiuuuuuuuu, powoowwww"

huhuhu

12. Le mardi 27 novembre 2007, 13:47 par Moukmouk

Zizule--) la technique de la course me semble généralement plus efficace. Tu mets au défi un garçon dans une course jusque chez toi, et le gagnant à droit à un bisous.

Entrecielemer--) c'est pour cela que c'est fait.

13. Le jeudi 29 novembre 2007, 10:44 par Sérénissime

Toujours aussi féérique...
Merci!