Mais que faire?

Je me demande pourquoi, mais j'ai une petite baisse dans le nombre de visiteurs présentement. Pourtant. Il y a un grand évènement dans deux jours...

Comme mon moral suit linéairement (ou presque) la courbe des visiteurs sur ce blog, je tente de tout faire pour être aimé et donc lu par le plus de gens possible. Je comprends que quand je suis trop longtemps dans mes ennuyeuses histoires de changements climatiques et de transformations écologiques trop rapides... les gens vont lire ailleurs des trucs rigolos parce que tant qu'à crever, vaut mieux le faire en riant.

Comme je ne suis que très marginalement drôle, si les lecteurs me fuient, je sors une histoire d'oiseaux ou de baleines et voilà généralement la courbe et mon moral vont vers le haut. Je pensais bien pourtant que mes vaines tentatives de contact avec Tahasu hier aurait ému, mais si peu... à moins qu'il ne se passe autre chose en France qui fait que la fréquentation des blogs aient été faible hier. Je m'accroche d'autant plus à cette hypothèse que même le nombre de gougueuleurs est plus faible que d'habitude.

Au fait j'ai un problème avec la graphie de Tahasu... « Ta » ça va... mais le fameux « ha » qui est de fait un « ra » très doux et je ne sais pas comment écrire ce son-là en français. C'est comme la capital du Nunavut : Iqaluit (les truites), le « qa » est plus proche de « rrrha » c'est un « r » roulé assez dur... comment écrire cela? Bon me revoilà parti dans une histoire compliquée, qui va emmerder les gens... fiou, c'est compliqué.

Mais tout cela pour vous dire qu'il y aura pour moi un grand évènement dans 2 jours... pas si important que ça mais quand même...

Commentaires

1. Le vendredi 30 novembre 2007, 06:41 par m'irza

Ben alors mon Moukmouk, faut pas te laisser aller comme ça :-)

Pour la graphie c'est simple : tu utilises une orthographe "standard" (s'il en existe une), qui de toute façon ne correspond pas à la "réalité" de la prononciation (y'a qu'à voir rien que les différences de correspondance graphème-phonème entre le français et l'anglais...), et puis tu fais une transcription phonétique en API :
fr.wikipedia.org/wiki/Alp...

Moi j'aime bien tes histoires, drôles, tristes, inquitétantes ou belles, et même tes histoires linguistiques ! ;-)

2. Le vendredi 30 novembre 2007, 06:57 par Lise

...alors nous serons là pour t'entendre le raconter...parfois avec un peu de décalage, car les jours sont bien pleins.

Ah oui, hier j'ai posté mon commentaire sans rien mettre dans le captcha, et ça a marché !?! Bizarre, non ?

3. Le vendredi 30 novembre 2007, 07:41 par A'toshka

ben alors? Moi tu sais je regarde jamais les stats. Les gens viennent ou pas ce qui compte c'est les petits mails et les coms que j'ai...Et meme quand j'en ai trop je ne sais plus repondre....Mais ne t'inquiete pas demain je prends le train, j'aurais peut-etre un peu le temps de dssiner pour toi.

4. Le vendredi 30 novembre 2007, 07:42 par marianne68

La meilleure façon d'exprimer le mot c'est de remettre le son , oui je sais c'est nul mais j'assume .
Je vous lis tous les jours mais ne laisse pas forcément une trace . Beaucoup de lecteurs doivent en faire de même . Ou êtes - vous au Canada , au Nunavut ? J'ai un temps fait écrire les enfants de l'atelier de peinture en iniktitut avec l'aide d'une étudiante de l'INALCO .et nous avons exposés avec le musée Brousseau
venu faire une exposition à Paris .
Savez vous que notre ex -président Jacquot le bien nommé a une très grande collection de sculptures inuites .Il s'est rendu au Nunavut .
La sauvegarde de la planète , des peuples , de la faune et de la flore passe par la connaissance et vos histoires sont un vecteur de connaissance non négligable .
Vous voyez bien qu'on vous aime !

5. Le vendredi 30 novembre 2007, 08:15 par Sara

Mais ça ne va pas du tout ça... si mon moral devait suivre la courbe des visiteurs, je serais au bord du suicide ;-)
Et puis, c'est bien connu, les statistiques ne sont jamais fiables :-)
Marianne a raison, pour les noms, tu n'as qu'à mettre un petit enregistrement, comme ça on entendra ta voix d'ours

6. Le vendredi 30 novembre 2007, 09:02 par Anne

Oui oui, c'est noté dans tous les agendas, on ne t'oubliera pas !

7. Le vendredi 30 novembre 2007, 10:19 par Eor

Moukmouk, j'avoue, je triche.... Je lis tes billets via mon lecteur de flux rss!!!! et je t'assure que chaque matin, c'est un bonheur de voir ton nom en gras!!!

8. Le vendredi 30 novembre 2007, 10:42 par Sara

C'est ton anniversaire dans deux jours?

9. Le vendredi 30 novembre 2007, 10:56 par Sérénissime

Que faire? Juste continuer à nous enchanter et à nous faire réfléchir! :)

10. Le vendredi 30 novembre 2007, 11:13 par la cigogne

t'inquiète personne ne t'oublie!!!!!
dans 2 jours?quoi c'est quoi??????
va falloir que je te piste!!!!
on t'aiiiiiiiiiiiiiime moukmouk

11. Le vendredi 30 novembre 2007, 12:07 par swahili

Tu sais Moukmouk, ce n'est pas parce-que je ne viens pas te lire tous les jours que je ne t'aime pas ! Mais il y a certaines journées chargées ou l'on doit faire le tri des "priorités" (clin-d'œil à Anne et Fauvette).
Je ne sais pas ce qu'il y a eu hier, je ne pense pas que ce soit le passage de NS à la télé qui ait retenu tes lecteurs devant leur écran ! Peut-être parce-que c'est la fin du mois, y'a les dossiers à boucler, les comptes à finir...
Ce qui m'ennuie, c'est que je ne suis pas sûre de pouvoir passer demain pour le grand évènement. J'essaierai quand-même de trouver une petite minute !

12. Le vendredi 30 novembre 2007, 12:27 par Poutine Girl

tu vieillis?

13. Le vendredi 30 novembre 2007, 12:52 par Moukmouk

Poutine--) et oui le 2... mais quand on est rendu vieux comme ça, il faut constater que c'est déjà passablement réalisé comme objectif.

Swahili--) Passe dimanche, ou lundi je ne t'en voudrai pas du tout

Cigogne--) c'est ce que je voulais entendre

Sérénissime+Sara--) Oui, merci

Eor--) Bien content de te savoir dans mes lecteurs, je te pensais parti loin, loin, sans contact.

Anne+Sara--) bonne idée

Marianne--) je te fais un petit courriel

A'toshka--) c'est un truc de chat, quand on veut des caresses on insiste.

Lise--) ça m'inquiète cette histoire de captcha... j'ai eu deux spams qui ont passé hier. je dois surveiller de près.

M'irza--) non il n'y a pas de graphie standard, un gros gros problème... l'API je découvre, c'est passionnant mais compliqué pour un débutant.

14. Le vendredi 30 novembre 2007, 13:36 par andrem

La transcription en lettres latine de phonèmes de langues qui n'ont aucun lien avec ce mode d'écriture est un exercice périlleux et passionnant. Les résultats donnent parfois des visuels inattendus. Je pense par exemple à la nouvelle orthographe des noms propres Chinois, codifiée au plan international depuis je ne sais quand, mais au moins une vingtaine d'années.

Pékin est devenu Bei-Jin, et je sais pas écire Pékin autrement que Pékin. Je ne sais pas le prononcer autrement que comme il est ainsi écrit, Pékin. Et il est certain que je trahis la langue chinoise.

Le h que tu évoques se retrouve ainsi dans les mots du Moyen-Orient, arabes, hébreux, persans. C'est en effet une sorte d'aspiration gutturale qui se rapproche du r grasseillé à la française, mais encore faut-il le savoir, et je ne le savais pas en lisant le nom de ton histoire de la triste bélougate, qu'il fallait utiliser cette convention de transcription latine du son.

Une remarque en passant: que font les russes ou les grecs de cette convention? Est-ce que l'Hindi traduit les sons de l'occident en signes Hindi? Pourquoi toujours ce sens unique, toujours et partout?

Tu répondras qu'ici nous écrivons en lettres latines, et qu'il nous faut bien nous entendre sur des sons qui ne nous sont communs en rien, ces sons inouïs.

Ouais ouais je sais, le mot bélougate n'existe pas. Mais bon.

Les règles normalisées de la phonétique traduite en lettres latines sont désormais bien fixées mais très peu connues (je ne parle évidemment pas des signes de la phonétique internationale, totalement incompréhensibles au profane que je suis).

Après le h, bien inspiré, on peut penser au q sans le u fatidique, petite jota, ou le kh, grosse jota.

Le cas du Persan est encore plus intéressant. Il s'agit d'une langue indo-européenne, toute désignée pour faire partie des langues très facilement transcriptible en lettres latines ou grecques. Pourtant, c'est la conquète de la Perse par les arabes, assez vite après le début de l'expansion de l'Islam, qui a imposé à cette langue d'être écrite en lettres arabes, écriture beaucoup moins pertinente par rapport à la langue, les lettres arabes étant construites sur la base d'une langue sémitique, alors que le persan est indo-européen, je le répète.

Je te précise qu'il est très facile d'apprendre le persan, quand est un locuteur de langue européenne. On pourrait presque dire, tant il est relié aux formes de construction du français, de l'espagnol, de l'anglais, de l'allemand, il y a un peu de tout cela dans le persan, qu'il pourrait constituer un espéranto de l'Europe. Oui, voilà qui dérange les idées reçues, non?

Et cette écriture inadéquate, la langue en a été déformée. Elle pourrait devenir un espéranto au delà de la seule Europe, du coup. Enfin, là, je m'avance trop, je n'en sais rien.

15. Le vendredi 30 novembre 2007, 13:50 par Moukmouk

Andrem--) je prétends que l'esperanto et autres ne peuvent exister parce que des cultures existent, les réalités que les langues tentent de traduire sont trop diverses... Et je vais accepter que soit mal transcrit les sons que j'entends... par contre tant qu'à inventer un mot je préfèrerais bélougane à bélugate.

J'y pense bélouga ne vient pas de "blanc" en russe? comme dit-on une blanche en russe

16. Le vendredi 30 novembre 2007, 15:26 par anita

ça vient tout à fait du Russe, Belyi signifiant blanc.

17. Le vendredi 30 novembre 2007, 16:16 par zizule

c'est vrai ??
BON ANNIVERSAIRE!!!!!?

18. Le vendredi 30 novembre 2007, 16:23 par Moukmouk

Zizule--) oui mais dimanche... comme je veux qu'on me le dise, je prends de l'avance.

Anita--) merci Oui pour Belyi, mais au féminin ça donne quoi? Belya?

19. Le vendredi 30 novembre 2007, 19:10 par Donna

pour Moukmouk, with love, une petite histoire d'amour, d'écriture et de loup !


VIDA (V)

Pèire Vidal èra de Tolosa e èra filh d'un pelissièr. E èra bon trobaire e lo melhor cantaire mas foguèt mai fòl que jamai se foguèt e cresiá arribat tot çò que li èra desirança e fantasiá. E, mal inspirat que degun pel trobar e los pus rics sons li venent a plaser, fasiá fòls experiments amoroses que de totas las femnas el se'n cresiá aimat. Tant foguèt marrida lenga que sabèm de segur d'un cavalièr de San Gèli que li faguèt talhar la lenga perque disiá qu'èra l'amic de sa molhèr.

Se'n anèt otramar e ne menèt una Grèca qu'a Cipri i avián donada per molhèr li fasent entendre qu'èra neboda de l'emperaire de Constantinopòli e li donava dreit sus l'empèri. Dont el gastava sos gasanhs a far bastir vaissèls e naus per reconquistar l'empèri, portava armas imperialas e se fasiá dire emperaire e sa molhèr emperairitz.

Aquí son dels faits e dits de Pèire Vidal :

En Pèire Vidal aimava la Loba de Puègnautièr en Carcassés. Se fasiá apelar lop e, per ela, portava armas de lop. E en las montanhas de Cabaret el se faguèt caçar, portant pèl de lop, pels pastors amb cans e levrièrs. Pastors e cans lo butèron e la cacèron tan malament que foguèt portat per mòrt cò de la Loba. E quand ela o saupèt faguèt granda alegrança de la foliá que Pèire Vidal aviá faita e lo marit e ela lo faguèron portar en bon lòc, faguèron mandar lo mètge e lo faguèron sonhar d'aquí que siá garit.

20. Le vendredi 30 novembre 2007, 21:25 par natilin

comme si qu'on oublierait un évènement comme celui de dimanche ;-).... allons allons !! mais tu as raison de te plaindre un peu.. ça attire les calinous, c'est jamais de trop ;-)

21. Le vendredi 30 novembre 2007, 22:24 par TT02

Oulala voici le mien. Je lis mais je commente moins un peu partout sur tous les blogs. Par contre je m'entraîne beaucoup pour faire des photos et un jour ça m'entrainera par chez toi, pour sur. Ne te décourages jamais.
Bisettes.

(j'essaie sans capcha)

22. Le vendredi 30 novembre 2007, 23:11 par Candy Froggie

mzelle Candy parle trop pour ne rien dire, alors souvent je suis là mais c'est pas flagrant! (en plus je passe souvent par mon agregateur de rss feeds... ch'uis pas sûre de savoir de quoi je parle là, lol)

Mais tes posts, tous en fait, me "parlent" toujours. J'ai du bol de m'être arrêtée ici un jour :)

bon vivement des détails sur le grand évènement!!!! (mon imagination travaille dur!)

23. Le samedi 1 décembre 2007, 00:03 par Moukmouk

Candy--) c'est un grand évènement pour moi, mais ça ne changera en rien le cours des choses...

TTo2--) va-t-on voir ces photos sur ton blog bientôt?

Donna--) merci beaucoup... je vais pouvoir revoir mon Catalan...( J'espère que c'est du catalan...)

24. Le samedi 1 décembre 2007, 00:34 par andrem

Retour sur l'esperanto. Cette langue utopique ne pourra jamais exister. ta remarque est si juste que mes propos auxquels tu réponds en sont confortés. Je laisse entendre que le Persan a quelque chose d'universel, ou de commun avec beaucoup des langues européennes, c'est que précisément elle est construite sur des logiques et des modes de pensée qui sont à l'origine des nôtres.

Ce qui est fondamentalement différent de l'idée généreuse mais saugrenue de l'esperanto, qui tentait d'unifier des cultures différentes. A contrario, je faisais le constat qu'il existe une communauté de pensée qui vient des perses et rejoint nos valeurs occidentales, à travers le temps, à travers les montagnes qui courent du Kuh-i-Baba aux picos de Europa.

Evidemment, ce n'est pas exactement un constat, c'est un apprentissage, une initiation. Et nos arrogances ne peuvent supporter cette affirmation de cette continuité. Mais en apprenant le persan, j'ai ressenti de plus en plus fort ce sentiment de communauté, plus fort qu'en apprenant l'allemand, par exemple, et je voulais l'exprimer ainsi, par une provocation. Esperanto seulement pour dire universel, et non point construction idéaliste et ignorante des réalités du langage au delà de la seule mécanique.

Bonne fin de semaine, cher Ours au regard de miel.

25. Le samedi 1 décembre 2007, 07:00 par Donna

Quand on parle de l'amour, et donc de troubadours, il s'agit en général, o Moukmouk qui comprends les langues des baleines, plus d'occitan que de catalan, mais ce sont des langues voisines et cousines :-)

26. Le samedi 1 décembre 2007, 07:54 par mirza

(ahhh, j'allais corriger pour la langue, mais je vois que Donna l'a déjà fait ;-)

Pour l'API, oui c'est compliqué, mais c'est parce que c'est censé permettre de transcrire tous les sons de parole humains. Et encore, il en reste quelques-uns que l'on n'arrive pas à jeter précisément sur le papier ! Moi ce qui m'épate c'est le gens qui arrivent parfaitement à s'en servir, parce que ça requiert une oreille incroyable, pour différencier des sons que je ne distingue presque pas, même en me concentrant.

Il y en a d'autres des alphabets phonétiques, mais rien d'aussi complet que l'API. Et à quand un API pour la linguistique animale ?

27. Le samedi 1 décembre 2007, 19:53 par Tip'

Je suis navrée gentil Moukmouk, je n'ai déjà plus trop le temps d'alimenter mon propre blog... encore moins le temps de passer sur mes blogs favoris (dont le tien, est-il nécessaire de le préciser ? :) ). Et j'ai peur que cela continue comme ça jusqu'à Noel. Ne m'en veux pas donc, stp, si mes visites se font rares et mes commentaires plus rares encore. :(
Je pense quand meme fort à toi, et me demande souvent, en regardant le ciel, commen tu vas.

Des bises. Et d'avance : un très très joyeux anniversaire !