Arrivé enfin

Ce n'est pas encore l'été, mais bien content quand même. 

Me voilà enfin rendu dans la forêt. J'ai du faire aller la pelle à neige pour entrer, mais c'est la porte qui donne sur le nord, c'est un peu normal. La ouache est plutôt grande mais facile à chauffer. La ouache, c'est la maison de l'ours pour ceux qui aurait oublié. 

 

C'est encore un peu triste parce qu'il n'y a pas de verdure et que le lac est encore gelé, mais il est tout gris. Il perdra son manteau de glace durant la fin de semaine, et comme la débacle est souvent un beau spectacle, j'ai hâte :

Lacgele.jpg
Lacgele.jpg, mai 2016

Plusieurs oiseaux sont déjà arrivés et ceux qui ont passé l'hiver ici. J'ai acheté des graines, je vais pouvoir ouvrir l'auberge de l'Ours qui danse... auberge très réputée auprès de la gens ailé. 

Et puis je me fais réveillé par un jeune grand corbeau ( corvus croax, une très grosse poule) qui vient taper à ma fenêtre, très excité, à précisément 5h10 du matin. Je me demande ce qu'il veut me dire. Je ne parle pas très bien Le grand corbeau parce que c'est un oiseau de la forêt profonde. Il ne vient que rarement ici durant l'été, il y a trop d'humains. C'est vrai qu'ils sont capables d'apprendre beaucoup de mots humains, peut-être veut-il des cours de langue. S'il revient demain, je vais tenter de prendre une photo.

 

Dans une quinzaine, il y aura des feuilles et de l'herbe, je pourrai croire qu'il n'y a pas eu d'hiver. 

Commentaires

1. Le vendredi 6 mai 2016, 07:28 par Sacrip'Anne

Contente de te savoir arrivé, même si ta ouache est un peu loin de nous. J'adorerais ça voir le lac dégeler dis donc !

2. Le vendredi 6 mai 2016, 15:22 par Pablo

Ah, le lac sur la jolie photo !