J'ai été eu!

Pêcher le saumon, c'est pas aussi simple qu'on pense…

C'est le petit matin, Kisu, la soleil n'est pas encore passée par dessus la montagne. Le lac a des teintes de rose-orange, presque rose cuisse de nymphe émue... le moment que je préfère. Je fouette le lac d'une grosse mouche, vague imitation d'une libellule. Il fait encore trop froid pour ce genre de mouche, je n'attraperai rien avec ça… Mais bon, je veux pêcher le gros, alors on y va pour du gros.

 

Et puis ça mord, fort, un coup sec, c'est ferré. Je sais que ça prendra du temps, ça ne sert à rien de tirer comme un fou, il faut fatiguer la bête, sinon elle cassera la ligne. Alors, on garde la ligne tendue, et quand elle fuie on accompagne, après on rattrape, on garde la ligne tendue, et merde… je connais pourtant le truc, ce n'est pas la première fois, le saumon fonce à toute vitesse vers moi, je ne suis pas assez rapide, elle se retourne et fonce à toute vitesse vers le large… je l'attends, je le sais, clac! Je me retrouve avec le bout de ficelle et puis rien au bout, il a réussi à casser la ligne. C'était un gros, un énorme, un vieux, un trop sage pour moi.

 

Les Inuit dans leur grande sagesse, ont le même mot pour les très grands salmonidés, et pour la Grand-mère de la communauté. C'est le prédateur ultime de la rivière, le responsable de la vie.

 

Chez les Inuit, tout le produit de la chasse, tout ce qui se mange, tout ce qui se divise ou se découpe appartient à Aana, à la Grand-mère qui décide du partage et par le fait même qui aura le droit de survivre aux périodes de disette. Seul le groupe compte, il faut que la communauté survive, c'est sa responsabilité.

 

Aana est responsable de la rivière, de l'équilibre de la rivière, Elle ne peut pas se nourrir de petits poissons. Il faut trop d'effort pour les attraper. Elle doit donc s'assurer qu'il y ait juste assez de grands poissons pour que les petits puissent survivre, qu'il n'y en ait pas trop... Si elle ne remplit pas son rôle, ce sera non seulement sa mort, mais la mort de la rivière.

 

Je ne suis pas encore assez sage…

 

 

Commentaires

1. Le vendredi 13 mai 2016, 14:22 par Sacrip'Anne

En temps que "presque Aana" (ben quoi, Anne, Aana....) qui décide de l'emplissement du réfrigérateur, j'aime beaucoup ton billet, sauf la partie où tu as perdu le saumon. M'enfin !