Femmes et religions

Dans le contexte de l'islamophobie et de la montée de intégristes cathos, il me semble important de reprendre ce billet. Il n'explique pas la diatribe sur les burkinis, mais cela reste une piste de compréhension.

C'est naturel... les lois de la Nature. J'avoue qu'il m'est très difficile de définir ce que peut bien-être cette fameuse Nature et les lois qui en découlent, je cherche encore. Il y en a peut-être une, les femelles de toutes les espèces (ou presque) choisissent quand et avec qui, elles veulent avoir des petits.

Je ne sais pas si c'est une loi ou simplement une conséquence de l'organisation de la sexualité. L'objectif de ce mode de reproduction est de favoriser la naissance de petits les plus résistants aux maladies et qui apportera une diversité nécessaire à l'espèce. C'est passionnant d'étudier comment une fille moineau choisit son partenaire, ou comment se forme un couple de saumon, de cerfs, ou de certaines espèces (oiseaux et serpents surtout) qui multiplient les contacts sexuels pour maximiser les chances de diversité et de succès reproductif.

Ce qui est à l'origine de l'attirance sexuelle, la fameuse reconnaissance qui déclenche la production des hormones qui ensemble s'appellent l'amour, c'est la possibilité à l'odeur du partenaire de déterminer que sa génétique est suffisamment différente de la sienne pour que l'enfant à venir soit viable. Il y a aussi d'autres conditions, l'abondance de nourriture, les conditions climatiques, etc. qui font qu'une femelle voudra ou non s'accoupler. Les femelles de plusieurs espèces (des baleines et les loutres par exemple) peuvent retarder l'implantation de l'ovule fécondée pour que la naissance se passe au moment le plus favorable pour le petit. C'est un autre aspect du même principe : il faut que les femelles choisissent avec qui et quand elle veut des petits, sinon c'est du viol et les conséquences sont terribles pour toute l'espèce parce qu'elles entraînent des tendances génétiques qui peuvent être défavorables.

Mais chez les humains, il y a les religions. Que prêchent les religions? Que la femme est soumise à l'homme, que le mariage est indissoluble et qu'il faut croître et se multiplier. Les religions justifient et autorisent le viol, c'est-à-dire que les religions empêchent les femmes de choisir leurs partenaires comme elles veulent et leur imposent de s'accoupler quand lui le désire.

Nous en vivons la conséquence désastreuse. Une surpopulation qui entraîne la destruction de notre milieu de vie. S'opposer et lutter contre les religions pour que cessent l'oppression et la violence contre les femmes, et peut-être sauver un peu de ce qui reste de notre petite Planète.

Commentaires

1. Le dimanche 4 septembre 2016, 17:30 par Stella Berger

En Italie, la jeunesse exaspérée rue dans les brancards et dit "Non" au dictat de procréation :

http://www.lexpress.fr/actualite/mo...

2. Le dimanche 4 septembre 2016, 22:30 par Moukmouk

Stella--) s'ils pouvaient aussi dire non à ce dieu misogyne et oppressif.