La danse des Nez

Un ami Innu qui s’y connaît, m’a expliqué que c’était fréquent que les vieux ours noirs cherchent la mort parce qu’ils ont trop mal aux dents.

Il avait souvent remarqué des carcasses d’ours noirs âgés au pied d’un vieux boulot ou d’un vieux peuplier faux-tremble. C’est que ces arbres ont souvent de grosses branches mortes qui tombent si on frappe fort la base de l’arbre. C’est le problème quand on n’a pas de prédateur, on ne peut pas s’offrir à l’autre pour que l’équilibre revienne. Je sors de chez le dentiste, une dent de sagesse en moins, et si jamais j’ai eu un peu de sagesse, une pareille douleur la détruite, c’est certain.

Si la fin est parfois triste, la vie des ours est plutôt heureuse, parce qu’ils savent jouer. Certains prétendent que les jeunes ours jouent beaucoup parce que c’est une forme d’apprentissage. Mais il n’y a pas que les jeunes, tous les ours jouent, les petits le font avec plus d’intensité, c’est tout. Maman ourse est souvent obligée de donner une bonne baffe pour calmer un petit trop pris au jeu. Je crois qu’il y a une relation directe entre l’intelligence et la capacité de jouer. Regardez autour de vous, vous en aurez rapidement la preuve.

Les jeunes ours cherchent les troncs d’arbres qui flottent parce que jouer à se tenir en équilibre, courir parce que la bille de bois roule sous les pattes jusqu’à ce que plouf! Dans des éclaboussures énormes et des cris qui ne peuvent être que du rire, il y a une profonde célébration du simple fait de la vie. Pour les plus jeunes, un grand bonheur consiste à foncer vite vite vers maman qui nous reçoit d’un coup de patte qui nous envoie rouler sur 4 ou 5 mètres. On se retrouve tout étourdi, les pattes emmêlées, à regarder autour, jusqu’à ce qu’on soit prêt à retourner aussi sec vers une nouvelle taloche.

Les ours ne peuvent vivre en couple sur une longue période en couple. Les besoins alimentaires sont trop importants et l’équilibre du territoire serait rapidement brisé. Les ours vivent dans un monde de messages olfactifs qu’on se laisse, de petits mots d’amours, de reste de proie pour l’autre, mais sans trop se voir. De toute façon, la vue n’est vraiment pas le sens le plus important pour les ours. Surtout les grands blancs qui ont une pellicule qui protège les yeux de l’eau de mer, mais qui rend tout très flou.

Alors durant les deux ou trois semaines que dure le temps des amours, il est très important d’en profiter en jouant. Un des jeux préférés est la danse du nez :

Très simple, face à face, nez à nez, on danse, le premier qui tombe ou s’écroule de rire à perdu! Jouez, je vous en prie jouez, cela ne calme pas le mal de dents, mais le reste de la vie est nettement meilleur.

Commentaires

1. Le vendredi 23 juin 2006, 02:02 par A'toshka

Hihi la danse du nez!

Avec les coudes c'est rigolu aussi :)

2. Le vendredi 23 juin 2006, 08:02 par La Trollette

Et les fesses ?
Et les fesses!
Et la tête ?
Et la tête !
AAaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh !
Aaaaaaaaaaalouetteuh, gentille alouetteuhhhhhh !

Moukmouk, les dents de sagesse, c'est quand on les enlève que c'est bon signe, ça veut dire que t'en as plus besoin parce que t'as atteint un palier. Les anges gagnent des ailes, les sages perdent des dents !
Les miennes de dents de sagesse, non seulement elles sont bien accrochées, leurs racines sont trèèèèèèès longues et ne donnent aucun signe de vouloir prendre le large, mais en plus, j'ai la joie d'en posséder cinq (véridique)!
J'ai pas fini de dire des bêtises, moi !
;o)

3. Le vendredi 23 juin 2006, 09:05 par Doune

Et ben moi mes dents de sagesse... n'ont pas poussé, est-ce que ça signifie que je n'atteindrai jamais l'ultime sagesse?
J'aime ce bisous de nez entre ours :)

4. Le vendredi 23 juin 2006, 09:38 par Anne

Ca me plait, ça, le rire comme célébration de la vie ! Allez, pour notre anniversaire, on va jouer à la danse du nez à la maison.

J'ai hâte que Cro-Mignonne découvre le jeu. Je sais que vite elle va s'amuser avec ses mains, déjà, et ça sera comme un début. Mais c'est vrai que c'est essentiel, de jouer, de rire...

5. Le vendredi 23 juin 2006, 10:50 par cello

heu......ça marche aussi si on "joue" de la guitare ?

j'ai hâte d'essayer le danse du nez avec qui tu sais...rien que d'y penser je roule de rire par terre !!

6. Le vendredi 23 juin 2006, 11:50 par swahili

Tiens, moi je connaissais le baiser esquimau en se frottant le nez, c'est donc qu'ils avaient pris modèle sur les ours !
Bon courage pour tes dents, heureusement que tu as trouvé un dentiste pour ours did-donc !

7. Le vendredi 23 juin 2006, 13:31 par Gaelle

J'ai bien ri en lisant ton post : j'ai moi-même perdu récemment trois dents de sagesse, je sens qu'il va me falloir jouer sec, pour compenser ce manque... sinon je trouve que ton histoire d'ours, tendre et hilarante, montre bien que les baffes peuvent être une grande preuve d'affection. Je l'avais toujours pensé. Tout dépend qui les donne, et dans quelle intention ! On peut aussi donner des baffes en paroles, ou des coups de pied aux fesses, avec un résultat souvent salvateur, qui se reconnaît au signe que la victime est aussitôt reconnaissante. A part ça, ma fille joue aussi à foncer sur sa mère ou sur son père comme un bolide, ça renforce nos abdos et ça la fait mourir de rire. Serait-elle une petite cousine des ours ?

8. Le vendredi 23 juin 2006, 14:27 par Moukmouk

A'toshka: on a pas le droit de chatouiller l'autre avec ses mains, sinon, bin ça fini pas de la même façon...
La trollette--) chanceuse, garde ta folie, elle te protègera de la sagesse instantanée
Doune--) non ça signifie que tu n'auras pas à souffrir mille martyrs pour te les enlever et c'est très bien
Anne--) Ce n'est pas parce que Cro-Mignonne est là qu'il faut cesser les grandes manoeuvres. Les lèchouilles les plus douces de mon répertoire pour ce jour qui est le début de l'été
Cello--) oui pour la guitare si tu n'oublie pas de jouer aussi avec les autres.

Swahili--) vaut mieux dire Inuit, l'autre mot c'est plutot comme rital ou bougnoul, ça veut dire mangeur de viande, les Inuits ne sont vrament pas végétariens mais ils sont aussi plein d'autres trucs. Ma dent, c'est encore sensible, mais au moins cela ne fait plus trop mal.

Gaëlle--) Ta fille a un totem d'ours? faudrait fouiller cela.

9. Le vendredi 23 juin 2006, 16:57 par Gaelle

Ma fille aurait un totem ours ?... comment peut-on le savoir ? C'est vrai qu'elle a un goût immodéré pour la danse et pour les pitreries, elle aime beaucoup aussi faire des baisers avec le nez, elle fonce dans ses parents... tu as raison, il y a des indices troublants. A part ça, au fait, j'attends toujours mon totem à moi, cher Moukmouk ! Nokosa t'en a-t-elle touché un mot ? Non parce que j'adorerais connaître mon totem. Je trouve ça très beau et très poétique. Et plein de sens. Voilà. Fais une bise sur le nez de tes amis ours pour moi, et une autre à Nokosa.

10. Le vendredi 23 juin 2006, 23:11 par Bellzouzou

J'aimerais bien faire la danse du nez avec toi,Moukmouk.

11. Le vendredi 23 juin 2006, 23:15 par sandrine

tiens !!! c'est drôle on faisait souvent "nez nez" avec ma fille quand elle était petite.

s'était calin à souhait ;-) ......

12. Le vendredi 23 juin 2006, 23:39 par Moukmouk

Bellzouzou--) Madame m'accordez-vous cette danse ? Faut quand même faire attention aux pieds, j'ai de grosses pattes, mais une demi-tonne, c'est une demi-tonne.
Sandrine--) bienvenue chez moi, j'ai fait un petit tour chez toi, mais je n'en ai pas appris beaucoup, tu devrais me faire un petit mot. Et avec ta fille, j'espère que tu n'as pas arrêté de faire "nez-nez" parce qu'elle est un peu plus longue.
Swahili--) j'oubliais, le bisou Inuit c'est l'idée de l'échange de ce qu'on a de plus précieux, la chaleur, la chaleur du souffle de vie. C'est d'ailleurs ce qui est à l'origine du chant de gorge. On souffle un son dans la bouche de l'autre pour le faire résonner.

13. Le samedi 24 juin 2006, 05:26 par Moukmouk

Comme vous pouvez le voir, il y a un gros problème quelque part. Je ne suis pas capable de mettre mon billet en ligne, veuillez m'excuser.