Une grande marée

Une tempête au Bangladesh fait une vingtaine de milliers de morts. Une de plus et à chaque fois un peu plus grave. N'en doutons pas un seul instant, le problème vient de ce que le réchauffement climatique fait monter le niveau des mers. C'est simple mais aussi très complexe, essayons d'analyser ce qui se passe.

S'il n'y a pas de débâcle du WAIS ( west antarctic ice sheet) ni d'accélération de la fonte du Groenland, (que pourtant on mesure déjà) le niveau de l'océan montera d'au moins un mètre durant les 60 prochaines années selon le GEO4, le dernier rapport du GIEC. J'en connais (dont moi) qui rigole déjà devant une prévision aussi conservatrice, mais elle a au moins le mérite d'être un minimum irréfutable. Un mètre? Il y a rien là, même les hollandais sont capables de contrer cela avec des petites pelles. Enfin presque...

Ce que dit cette fameuse mesure, c'est que la hauteur moyenne de la mer à la surface du globe va augmenter d'un mètre. Mais c'est une donnée absolument théorique qui ne dit en rien ce qui se passe au niveau local. Il y a des marées, il y a des hautes et des basses pressions atmosphériques, il y a le vent, des tempêtes, des déformations magnétiques, des courants marins et sans doute d'autres machins dont on ne soupçonne pas encore l'existence.

Les basses pressions d'une tempête tropicale peut provoquer une hausse locale de la mer de 3 à 4 mètres. La conjugaison d'une pleine lune et d'une tempête post-tropicale dans la baie de Fundy a déjà provoqué une marée de 19 mètres en 2001 au dernier maximum solaire. Alors un mètre de plus ou de moins vous me direz...

Nous sommes actuellement au minimum solaire. Sur une période d'environ 11 ans, le soleil a une période de tranquillité et une période de fortes activités. C'est pour cela qu'il y a si peu d'aurore boréale en ce moment. Le prochain maximum devrait être en 2012. Durant les maximums, les tempêtes tropicales sont plus fortes et plus nombreuses, les marées souvent plus importantes.

Une hausse de la mer de 1 mètre au Bangladesh cela veut dire qu'on doit déplacer 30 millions de personnes dans un pays déjà très surpeuplé. Ce pays a déjà connu des inondations, beaucoup plus catastrophiques parce qu'il n'y avait pas de système météo pour avertir les gens qu'une gigantesque vague arrivait de la mer. Le 9 novembre 2012, ce sera la pleine lune au Bangladesh comme ailleurs. C'est aussi la saison des fortes tempêtes tropicales et des grandes marées. Il y a de fortes chances que ce ne se soit pas 30 millions de personnes à reloger d'urgence, mais plus de 150 millions. Et que 2 jours plus tard ce soit une dizaine de millions de plus provenant du delta du Mékong.

Comme nous avons déjà beaucoup de difficulté à reloger les deux cent mille habitants des atolls que la hausse actuelle a chassé de chez eux, je vous conseille fortement de ne pas transformer la chambre d'amis en débarras, on va sérieusement en avoir besoin.

Si cela se passe en 2013 ou 2014 plutôt qu'en 2012, j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop, nous aurons eu un peu plus de temps pour nous préparer. J'en doute beaucoup, mais j'espère que nous allons faire l'effort de nous préparer.

Si une explication plus longue vous intéresse, ce site décrit assez bien la nature du problème.

Commentaires

1. Le mardi 20 novembre 2007, 08:39 par Sara

Ça fait froid dans le dos...
Le pire c'est que comme toujours, ce sont les pays pauvres qui vont payer les pots cassés des pays riches... du moins dans un premier temps.

2. Le mardi 20 novembre 2007, 09:49 par Anne

Oui, c'est glaçant. Surtout vu de chez nous, où le désir d'aider les gens qui en ont besoin n'a jamais été si présente (quoi, je suis aigrie ?), ça laisse bien peu d'espoir pour prendre en compte le problème climatique et encore moins ses conséquences humaines....

3. Le mardi 20 novembre 2007, 10:56 par la cigogne

je suis ravie de savoir nager....maintenant je vais prendre des cours de secourisme....
j'ai une grande maison mais je ne pourrais pas recevoir tout le monde....
parler ,montrer, expliquer,faire rentrer dans nos vies des gestes automatiques qui nous permettrons a nous et surtout aux suivant de vivre tranquillement,d'écouter des chants d'oiseaux,de regarder des baleines autrement que sur des photos....etc
etc...
la vie de cette planète est importante pour nous tous

4. Le mardi 20 novembre 2007, 11:38 par Bismarck

J'ai pensé à toi en entendant parler de ce départ pour la chasse à la baleine, au Japon.
Maintenant tu nous rappelles qu'il y a des tas de pauvres qui n'ont pas d'autre choix que d'habiter dans des deltas innondables.
Tant qu'on s'écrasera devant les riches et qu'on méprisera les pauvres, je ne suis pas sûre qu'on fera des progrès pour la planète...

5. Le mardi 20 novembre 2007, 12:09 par Moukmouk

Bismarck--) c'est pourtant logique, le toujours plus ne peut tout simplement pas être une position soutenable. A 7 milliards, le "un petit peu plus" fait un énorme dégât. Et si c'était réparti également...

La cigogne--) Mais on a énormément de place ici dans la forêt boréale... Je me demande ce qui se passerait pour ses planteurs de riz, de se trouver dans un sol gelé 9 mois sur 12, et puis l'arrivée de 70 millions de Bangladeshis sur les 7 millions de Québécois? Je pense qu'on pourrait rapidement oublier la langue française...

6. Le mardi 20 novembre 2007, 12:18 par Moukmouk

Anne--) on est en face de la limite de ce qui s'appelle "l'Aide". Il n'y a pas de solution aux problèmes des plaines à mangroves, il est déjà trop tard. L'Inde est en train de construire un mur de plus de 1000 KM, (comme entre le Mexique et les USA, comme en Allemagne, comme en Chine) pour empêcher l'invasion inévitable d'au moins 100 millions de bangladeshis qui n'auront simplement plus de place pour vivre. Il faudrait faire un film où on les voit mourir, se noyer en essayant de gravir le mur. La troisième guerre mondiale est déjà commencée.

Sara--) oui tu peux en être très sur. Nous sommes très habile à faire porter le problème par les autres.

7. Le mardi 20 novembre 2007, 17:23 par swahili

C'est d'autant plus révoltant quand on sait que la catastrophe est prévisible et que rien n'est fait pour sauver ces populations !

8. Le mercredi 21 novembre 2007, 15:20 par Astre Noir

Bravo Moukmouk, dans le genre désinformation, on ne peut pas faire mieux que cet article!

Quelques corrections, donc...

1/ la récente tempête au Bangla Desh n'a pas fait 20 000 morts, mais 3 000.
C'est déjà beaucoup, et il est inutile de gonfler les chiffres pour faire mousser votre discours alarmiste

2/ Vous dîtes "une de plus, et à chaque fois un peu plus grave".
Que faîtes vous donc du terrible cyclone de 1970, qui avait fait plus de 500 000 morts ? A une époque où il n' y avait pas de réchauffement climatique, où on craignait même de s'enfoncer dans une glaciation.

3/ le dernier rapport du Giec (2007) ne prévoit pas une hausse du niveau des mers d'1 mètre d'ici 60 ans, mais de 18 à 59 cm d'ici 2100, soit presque 100 ans.

Je vous invite à lire ce bouquin, qui vous permettra peut-être d'être plus mesuré dans vos propos.


Au fait, pour le 9 novembre 2012, vous tenez vos infos de Mme Soleil ou de Nostradamus ?

9. Le mercredi 21 novembre 2007, 15:22 par Astre Noir

J'ai oublié dans mon précédent commentaire de mettre le lien vers le bouquin que je vous recommande...

Erreur réparée :www.mediaterre.org/scient...

10. Le mercredi 21 novembre 2007, 15:30 par Tip'

Question !
Te serait-il possible de traduire (ou résumer) cet article en anglais, pour moi ?
Je pourrais en avoir besoin pour ajouter dans un mail à l'attention de mes collègues.
Mais si tu n'en as pas le temps, tant pis... :)

11. Le mercredi 21 novembre 2007, 15:46 par Moukmouk

Ange noir--) comme en 70 en 90 et en 2002, ce n,est pas l'ouragan comme tel qui fait le plus de morts, mais la désorganisation et les épidémies qui suivent. Mon chiffre vient de la prévision du CICN, la Croix-Rouge et je leur fais confiance, ils s'y connaissent plus que moi.

Il en faut pas oublier que le désastre de 70 vient surtout de ce qu,il n'y avait aucun système de prévision et c'est surtout cela qui a fait le grand nombre de morts.

Oui plus terrible à chaque fois, parce que je ne compte pas la catastrophe en nombre de morts immédiatement, mais par le fait que les terres sont de moins en moins productives parce que de plus en plus salées.

Ce n'est pas pour rien que l'Inde a construit une barrière à sa frontière, tout comme entre les USA et le Mexique.

Il faut relire GEO4 et ne pas se fier à ce que les médias en disent.

Finalement les cycles solaires sont très bien décrits par les scientifiques. Mais c'est vrai vous n'acceptez pas ce que disent les scientifiques, la Terre est plate bien sûr...

12. Le mercredi 21 novembre 2007, 15:48 par Moukmouk

Tippie--) certainement pas aujourd'hui ni demain, vendredi est-ce trop tard?