Dupont et Dupond frappent encore

Deux bruyants membres de l'Académie de Sciences en France, signent un autre brulot qui remet en cause le réchauffement global. Encore une fois, nous devrons répondre à des arguments dont on a démontré maintes et maintes fois la fausseté. Quelle perte de temps.

Plusieurs ont deviné que je reviens sur les textes d'Allègre et de Courtillot, qui tentent de démontrer que le réchauffement global est une fumisterie. J'y reviens parce que l'excellent blog RealClimate prend le temps de démontrer point par point où sont les mensonges de ces messieurs. Dans un excellent papier intitulé : « Les chevaliers de l'Ordre de la Terre Plate ». On y fait une déconstruction précise des objections véhiculées par les opposants aux analyses qui permettent de parler de réchauffement global. Malheureusement les démonstrations ne sont qu'en anglais.

Par contre en Français, l'auteur prend le temps de situer ce que fait la France sur ce front, et félicite ce pays pour ces louables efforts. Mais il commence son article par une phrase qui peut prêter à confusion : Les émissions de carbone en France s'élèvent à 1,64 tonne par personne, contre 2,67 tonnes au Royaume Uni et 5,61 tonnes aux États-Unis. La clé pour une juste compréhension, c'est qu'il calcule selon une nouvelle technique (enfin nouvelle pour moi) que certains prétendent plus précises plutôt qu'en équivalent CO2 comme le font la plus part des études antérieurs à 2006. Il semble que cette nouvelle méthode est en train de s'implanter. Encore des nouveaux trucs à apprendre, c'est dur sur le vieil ours.

Si vous voulez avoir une bonne idée de ce qui se passe, les données du Carbon Dioxide Information Analysis Center ( CDIAC) des USA et de l'ONU est très intéressant. Wikipedia reproduit un tableau très parlant. Je pense qu'il est pertinent de comparer les valeurs pour le Canada (très forte hausse), les USA ( quasi stabilité), la France (une légère baisse) et le Bangladesh pour faire suite au billet d'hier.

L'article de RealClimate insiste aussi sur l'excellent travail du gouvernement français ( je rajouterais des citoyens français) et du Grenelle de l'environnement, qui est très certainement un pas dans la bonne direction. Quand j'en ai parlé, vous avez insisté sur les pièges que cachaient cet accord, sur le danger de se fier à Sarko, et sur le combat que nous devons continuer.

Je n'en doute pas un seul instant. Dès qu'on arrête de crier haut et fort, le laisser-aller recommence. Il faut toujours être très vigilant, mais au moins chez vous il y a des signes d'espoir. Franchement je trouve que je fais beaucoup travailler mes lecteurs aujourd'hui. Je m'en excuse.

Répondre à Allègre et aux chevaliers de l'Ordre de la Terre plate, oui c'est une perte de temps parce qu'on pourrait plutôt organiser, mobiliser, et dire les dangers qui nous menace si nous ne changeons pas notre mode de vie. Mais le texte de RealClimate est tellement clair, que nous pouvons maintenant passer à autre chose.

Commentaires

1. Le jeudi 22 novembre 2007, 01:42 par Lune

La dernière fois que j'ai vu Allègre dans un débat sur le climat (il y a une quinzaine de jours je crois), l'impression qu'il m'a faite était celui d'un scientifique de bon niveau, mais ayant arrêté ses études il y a 30 ans, et totalement convaincu qu'aucune avancée n'avait pu être faite pendant ce temps. Y a pas que les vieux ours qui doivent se tenir au courant, mais y en a qui font moins d'efforts que toi !

2. Le jeudi 22 novembre 2007, 10:00 par Sara

Comment un scientifique peut-il proférer de telles bêtises, lorsque l'on constate chaque jour que le climat est en train de changer?
Que ces messieurs m'expliquent pourquoi il n'a pas neigé l'an dernier, pourquoi il n'a pas plu ce printemps, ni cet été?
Le pire c'est qu'il suffit d'un texte comme celui-là pour que les gens pas trop convaincus (et qui sont nombreux), soient confortés dans l'idée qu'il ne se passe rien.

3. Le jeudi 22 novembre 2007, 10:10 par andrem

Et dire que Allègre fut dans une autre vie un de mes maîtres. Je n'ai pas dit gourou, mais quand même, mon goût de la techtonique s'y relie un peu. Ho, les gars, ce n'est pas de bruit que je parle, mais du chant de la terre quand les plaques s'entrechoquent, que les montagnes s'érigent, et que les rates se dilatent.

Ses inepties d'aujourd'hui me désolent, et Lune a raison lorsqu'elle évoque une machine en panne depuis trente ans, c'est le bon angle de vision.

Mon goût pour les causes eprdues ressort ici, je vais dire un avantage à la méthode allègre. Car ses inepties ont un avantage, n'ouvre pas grand les yeux, tu as bien lu. Il impose de bien vérifier, sans cesse et sans relâche, la validité des modèles, la véracité des mesures, la cohérence des observations, l'absence de phénomènes externes qui viendraient casser la belle logique, bref il oblige, le Claude joyeux, à bien faire son travail scientifique pour analyser le réchauffement climatique et ses conséquences possibles, le champ de ses conséquences possibles du plus pire au moins mal, en soignat les probabilités et les délai, en insistant sur la part d'incertitude, en bien comme en mal.

Il fut un temps où les clameurs des écologistes plus rapides que leur ombre étaient si péremptoires et arbitraires que, même justes, elles éveillaient ma méfiance. C'est nettement moins le cas aujourd'hui et les études sont de mieux en mieux travaillées et de mieux en mieux présentées au vulgum que je suis. C'est peut-être en partie due aux Claude Allègre et et autres Chevaliers de l'Ordre de la terre Plate, qu'il a bien fallu contrer autrement que par des slogans.

4. Le jeudi 22 novembre 2007, 10:12 par andrem

Scusi pour l'orthographe non relue.

5. Le jeudi 22 novembre 2007, 10:57 par andrem

@ Sara d'Andorre.

Pas plu cet été? En Andorre, en Roussillon, en Aragon, en Languedoc et en Provence, certes.

Mais l'été de Gironde, de Charente, de Normandie, et ma saison parisienne estivale ont été copieusement pourries de froid de vent et de pluie. François Villon en aurait fait tout un poème, du genre voici venu le temps de vent de froidure et de pluie, mais je ne suis pas François Villon et je le cite très mal. Ce fut l'été le plus-vieux de ma vie.

Ceci dit, qu'il fasse sec dans le sud et pluie dans le nord n'est pas une vraie preuve de changement de climat. Il ne faut pas se fier aux impressions du moment, et les mesures de la glace Arctique sont bien plus révélatrices que nos impressions saisonnières. Ma soeur à Urgell cet été en a été très heureuse, vu l'état de sa tente de camping, mais bon.

Pour le reste, vous avez raison, et si je vois un peu de positif dans les provocations d'Allègre, dues plus à l'incompétence qu'à une stratégie de contre-feu, il y a l'effet très négatif sur les indifférents, sur les peureux en mal de rassurance, oui je sais le mot n'existe pas eh bien voilà maintenant il existe, sur les affairistes en recherche du statu quo, qu'induisent de tels propos sous la plume d'une "autorité" en la matière.

Auto-rité, la ritée de soi-même. Quoi, le mot rité n'existe pas non plus? Je le retire, alors, il n'a aucun sens, lui, ni triste ni allègre.

6. Le jeudi 22 novembre 2007, 11:28 par Sara

Andrem: l'Andorre n'est pas un pays sec, j'ai le souvenir de maints et maints étés pluvieux. Je ne vois ni ne verrai sans doute jamais les lointaines glaces de l'Arctique. Il me suffit de regarder autour de moi pour voir qu'il y a quelque chose qui a changé.
Plus de nevées en été dans mes montagnes... et je ne suis pas vieille, les choses sont en train de changer vite, trop vite.

7. Le jeudi 22 novembre 2007, 13:00 par monsieurplus

En France, la critique est facile. C'est même un sport national. Mais il faut reconnaitre que le Grennelle de l'environnement a été une bonne chose. D'abord parce que l'environnement est devenu un thème central pendant plusieurs semaines, ce qui a permis à la majorité des français qui ne lisent pas les journaux et les magazines d'être informés sur la problématique, ses conséquences et ses solutions.
Ensuite parce que des décisions ont été prises, l'exemple a été donné à nos voisins. On peut se demander si tout sera suivi par les actes, certes. Mais la conscience au niveau national est là, et c'est bien l'essentiel.
Tout ne se fera pas en un jour mais j'ose espérer que dans 5 ans, notre pays pourra servir d'exemple aux autres.

8. Le jeudi 22 novembre 2007, 14:10 par Moukmouk

Monsieurplus--) je dis du Grenelle que c'est certainement un pas dans la bonne direction. Mais comme plusieurs je suis prudent et je me méfie, mais il faut le dire c'est un pas dans la bonne direction.

Sara+ Andrem--) je prépare justement un papier sur l'assèchement de la rive Nord de la Méditerranée, qui me semble causé par la diminution du Gulf Stream, (diminution causé par la fonte de l'Arctique). La même cause qui a fait l'été pourri dans le Nord de l'Europe. Cela ne veut pas dire que de sera toujours comme ça, mais il y a une grosse tendance. Il y a encore du travail à faire avant que je puisse écrire.

Lune--) oui, j'aime bien ton point de vue. Ça ressemble beaucoup à "-dans mon temps"...

9. Le jeudi 22 novembre 2007, 17:00 par Akynou

J'ai changé d'adresse, Free m'a jetée... Il a falu que je trouve une autre tanière...
www.akynou.fr/racontars/i...