Grande tristesse

Vous connaissez mon amour des arbres en général et des tilleuls en particulier, alors causer volontairement la mort d'un de ces géants, me troue le coeur.

Il y a deux géants tout près de la ouache. Deux tilleuls qui ont le même age que la maison, de plus de 25 mètres qui apportent ombre et fraicheur. Deux arbres gigantesques, pleins d'amour, qui embaument, fournissent des fleurs par dizaines de milliers, arbres heureux qui me donnent tant de bonheur. Des arbres en parfaite santé, qui ne demandent qu'à croitre. Il est là le problème.

J'ai fait venir un spécialiste, son verdict est tombé comme un coup de masse sur ma tête. Dans le déni le plus total, j'ai cherché d'autres avis, mais personne ne m'a menti pour me faire plaisir. Il faut couper un des deux arbres, sinon la maison est en danger. Refaire le toit aux 5 ans, si j'avais les sous je n'hésiterais pas, mais c'est tant le puits que les fondations qui ne résisteront pas si je n'interviens pas tout de suite.

Si j'avais le choix... si ma disparition permettait à ces arbres de survivre, je n'hésiterais pas un instant, il y a 7 milliards d'humains, mais des arbres comme ça, si peu... si peu. Mais ça ne change rien, je pourrais mourir que l'arbre sera coupé par d'autres qui voudront sauver la maison. Alors aussi bien le faire moi-même, au moins je le ferai avec le respect qu'il mérite.

Ce qui me soulage c'est que le deuxième tilleul verra sa croissance favorisée, de même qu'un chêne, deux sapins, enfin... Maigre consolation... je donnerai le bois à un ami sculpteur, dans l'espoir que la beauté continue. Tant de vie, tant de vies qui vont disparaître. Combien de milliers d'animaux vont voir leur univers s'effondrer?

Il n'y a plus de choix donc il faut se résoudre. Je vous montrerai ce que cela donne après.

Commentaires

1. Le mardi 5 août 2008, 17:40 par La Trollette

:o(
L'an dernier, dans une école pas loin de chez moi, ils ont arrachés une demi-douzaine d'arbres de la cour (sur la petite douzaine existante) ainsi que la quasi totalité des vignes qui couraient le long des murs. J'ai été malheureuse comme les pierres de voir cet endroit sans eux...
D'accord, c'était pour construire une cantine et éviter aux gamins de marcher dans la rue pour aller manger plus loin... mais tout de même... elle n'était déjà pas bien grande cette cour...

De grosses bizzzzzzzzzzzzzzz pour t'aider à accomplir cette tâche difficile.

2. Le mardi 5 août 2008, 20:29 par marianne68

Tu as tout faux et tu te contredis . Dans ce cas de figure ce n'est pas détruire mais gérer pour conserver la maison , donner du bois à ton ami, du matériau au sculpteur et plus de place aux autres arbres . La vie continue , les animaux auront un autre univers qu'ils apprécieront peut être plus car ce tilleul les gênaient lorsqu'ils batifolent à la fraiche pendant que tu dors encore .Ils me l'ont écrit et je devais t'en parler avant que tu ne prennes toi même la décision de donner une autre destinée à ce faiseur de tisane .

3. Le mardi 5 août 2008, 21:49 par TT02

C'est en hiver 99, pendant la grande tempête qu'on voyait les arbres tomber dans la Marne. Les uns derrière les autres comme des dominos. Non pas qu'ils se cassaient par la violence du vent mais plus rien ne soutennait les racines. C'était bien moche.

4. Le mercredi 6 août 2008, 03:16 par Nanouk

Ah, un arbre planté trop près de la maison, c'est beau quelques années, mais il vieillit, les racines s'étendent et ça ne pardonne pas...
M'enfin, il te reste l'autre solution: abattre la maison et retourner au bon vieux wigwam ;)

Puis comme dit Marianne, ça va faire changement, mais rien ne dit que ce changement sera négatif. Nos amies les petites bêtes seront peut-être perturbées un temps, mais elles ont bien des ressources insoupçonnées. Ne te prends pas pour un génocidaire sous prétexte que tu abats un seul arbre ^^

5. Le mercredi 6 août 2008, 03:49 par Stefbsl

Nous avons eu le même cas il y a deux ans ici. Je compatis; il y a des choix parfois difficiles à faire mais ton ami sculpteur donnera une autre vie à ton arbre.

6. Le mercredi 6 août 2008, 08:46 par bey

Courage Moukmouk ,
Certains herbivores viendront peut être croquer les feuilles jusque là hors de leur porté et ainsi ils épargneront peut être quelques jeunes arbres plus vulnérables.
Ma foi je sais bien que rien ne te rendra cette décision agréable et je pense à l'indignation que j'ai chaque fois que je vois des arbres coupés simplement parce qu'ils ne sont pas à la bonne place sans avoir choisi d'y pousser de leur plein gré au départ mais la ouache n'est pas un simple muret de jardin ! C'et ton nid à toi !
courage

7. Le mercredi 6 août 2008, 09:37 par dieudeschats

Ce n'est pas un choix facile à prendre... dommage qu'on ne puisse le déménager !
J'ai beaucoup de problèmes avec le captcha en ce moment (le code numérique n'apparaît pas), c'est peut-être parce que je suis passée à firefox 3 ?

8. Le mercredi 6 août 2008, 15:16 par Dodinette

arg argh, noooooooon !
pas tant que je ne les ai pas vus :)

9. Le mercredi 6 août 2008, 15:55 par Moukmouk

Dodinette--) t'inquiète pas, ça va être long, c'est une chose de dire, mais c'en est une autre de faire.

DDC--) non moi aussi j'ai des problèmes, c'est vrai que j'ai firefox 3 moi-aussi... je ne sais pas quoi faire.

Bey--) merci, Je vais compenser en plantant d'autres arbres.

Stef--) Chaque année j'en coupe et j'en plante, chaque fois que j,en coupe un je suis très triste, mais quand il le faut.

Nanouk--) est-ce que le changement peut-être positif? probablement, mais je me méfie beaucoup de la position des "modernes" ( au sens de Descartes) pour qui la raison c'est le progrès et le progrès c'est la raison.

TTo2--) Les ragondins? j'ai beau beaucoup réfléchir quand je plante un arbre, je remarque que le hasard fait mieux que moi. Le long de la Marne, des arbres plantés pour stopper l'érosion, et l,érosion a fini par avoir raison.

Marianne--) bien sûr c'est une question de points de vue, qu'est-ce que la vérité?

Trollette--) toi tu as compris que je me plaignais pour avoir des bisous, c'est la bonne réponse.

10. Le jeudi 7 août 2008, 09:10 par Sara

Oh, c'est drôlement dommage!
Chez ma grand-mère, il y avait un tilleul qu'il avait fallu couper aussi, mais là pas de regrets, il était malade et la moitié des branches était morte. Il avait 50 ans et il n'avait certainement pas atteint ces impressionantes dimensions.
Ça va faire un gros vide...

11. Le vendredi 8 août 2008, 10:12 par la Mère Castor

Il continuera à vivre dans les mains de ton ami, et tu en planteras d'autres, qui continueront à grandir quand tu ne sera plus là. J'ai des problèmes avec un bel arbre et mes voisins qui ne le supportent pas, on le fait élaguer et c'est pire, c'est une mutilation.