reprise: Un corbeau de passage

Il faut que je parte faire les courses, repas ce soir pour Louis le Magnifique de passage dans la ville. Alors une reprise de circonstance. Corvus corax, Grand Corbeau le sage, le puissant sorcier Toulougat est sorti de sa profonde forêt pour venir se poser dans le petit parc de ma moche banlieue. Un événement qui mérite d'être souligné.

Qu'est ce qu'il peut bien venir faire ici? Il y a beaucoup d'oiseaux qui profitent du parc comme lieu de protection, en ces temps difficiles... En forêt la neige est très mauvaise, trop mouillée, la chasse est mauvaise, très peu de nourriture... il faut vivre sur les réserves de l'hiver. Le printemps, c'est pour très bientôt avec l'explosion de la vie. Maître Soleil, le grand cuisinier chauffe la marmite et bientôt, il nous servira les délices de la vie.

Corbeau le sage, n'a pas à venir si près des humains. Il trouve généralement tout ce qu'il lui faut chez lui, là-bas très au Nord. Mais c'est une année bizarre au Nord, une année avec peu de lemmings, alors les chouettes des neiges (les Harfangs) ont quitté la plaine sans arbres pour la forêt, pour manger les écureuils et les campagnols. L'hiver n'a pas été particulièrement froid, peu de bêtes sont mortes pour nourrir le corbeau, dont le métier principal est de faire le ménage de la forêt, en éliminant tout ce qui traine.

Corbeau le sage, Toulougat le grand, vient parfois me voir à la ouache à Pohénégamouk. C'est un peu normal, je vis tout près de son domaine, alors entre voisins , il est bien de se saluer, mais de le voir dans un petit parc de banlieue, c'est un tout un événement. Comment mesurer l'intelligence? Je ne sais pas. Il y a une telle relation entre la culture et l'intelligence qu'on ne peut être intelligent que par rapport à un contexte culturel. Il a inventé les outils longtemps avant les primates.

J'attrape un fruit dans le plateau, et je sors. Je sais qu'il aime les pommes, et il acceptera probablement la mienne, si je sais me montrer modeste devant le maître. J'ai beaucoup de travail, je suis en retard comme toujours, mais il y a des choses importantes dans la vie comme saluer un maître de sagesse.

Très lentement, je vais poser ma pomme sur un banc dont toute la base est encore dans la neige. Je me retire, et attend. Il regarde la pomme, me regarde, hésite et puis se décide à descendre. Il fait un cercle pour bien s'assurer que la pomme n'est pas l'appât d'un piège, pose à peine les pattes le temps de prendre le fruit et retourne dans l'arbre.

Je lui souris, il me sourit et consent à me laisser ce message :

Ha! je reconnais, et je sais maintenant où elle l'a trouvé : ce que me dit le corbeau c'est l'adage le plus courant de ma vieille mère : Quand ça presse, ralentis, tu n'as pas le temps d'aller vite... (et de tout rater).

Commentaires

1. Le dimanche 21 février 2010, 16:07 par Tifenn

C'est quoi la Ouache?
Pas le temps d'aller vite, ça c'est une belle phrase :)

2. Le dimanche 21 février 2010, 16:33 par Moukmouk

La ouache, c'est la maison de l'ours. Je sais c'est un mot bizarre.

3. Le dimanche 21 février 2010, 21:06 par Saveur(s)

je préfère encore plus la version originale non corrigée : dépêche-toi pas, on n'a pas le temps !
;-)

4. Le dimanche 21 février 2010, 21:16 par Tifenn

je me suis demandé si c'était du verlan ours, alors non, c'est point bizarre, c'est juste aussi bizarre que Moukmouk, un nom d'ailleurs, exotique, donc joli ;)