L’année du reversement

Impossible de savoir si c’était l’an dernier, cette année ou l’an prochain. Mais c,est en train de se passer, on pourra le dire avec certitude dans 20 ans.

Les climatologues parlent de seuil. Un niveau à partir duquel ce qu’on considérait la norme avant ne se reproduira plus. Le plus commun de ces seuils était 400ppm de co2 dans l’atmosphère. Évidemment ils n’en parleront pas dans un contexte de science. Pourquoi pas 397 ou 405? Une règle de pouce, autour de… c’est le moment où s’enclenche un certain nombre de boucles de rétroaction qui amène la catastrophe.

 

La boucle que je connais le mieux : à partir d’un certain niveau d’énergie, le pergélisol fond qui libère une grande quantité de méthane qui augmente la quantité d’énergie dans le système qui fait fondre plus de pergélisol qui… la circulation thermohaline, la fonte de la calotte glacière, l’absorption du co2 par l’océan, etc...etc…

 

Ça fait 30 ans que je crie que le pergélisol fond, que chaque année ça fond un peu plus et que ça va entraîner une rupture qui va tuer la majorité des humains. Mais nous avons encore besoin du pétrole et du charbon, c’est nécessaire à l’économie. Alors voilà cette année est plus chaude que l’an dernier qui était plus chaud que l’année d’avant qui était plus chaude que… avez-vous besoin d’une autre preuve?

 

Était-ce l’an dernier? Sera-ce l’an prochain? Je ne sais pas. Mais il arrive un seuil où notre petite planète ne peut plus supporter autant d’humains. Nous avons atteint se maximum et la population de la Terre va diminuer. Lentement et imperceptiblement pour les 10 ou 20 premières années et puis brutalement, il y aura des effondrements. J’ai vu le troupeau de la rivière George passer de 700 000 têtes à moins de 10 000 en 3 ans. Ça fait un énorme tas de charognes qui pourrit et produit des gaz à effet de serre.

 

Une étude fort sérieuse prétend qu’avec une augmentation de 4 degrés la Terre ne pourra pas supporter plus d’un milliard d’humains. Je ne sais pas si c’est vrai… de toute façon ça n’a pas d’importance. Il y a des morts, beaucoup de morts, peu importe le nombre. Pensez-y avant de voter pour un gouvernement qui vous promet la croissance, il vous dit qu’il a l’intention de vous tuer.

 

Fil des commentaires de ce billet