Le volant-voleur de nuit

Il y a des polatouches dans le jardin! J'en suis certain, j'en ai entrevu un l'an dernier planer d'un arbre à un autre (un chat  tentait de l'attraper) mais... On en sait si peu... un billet pour une petite copine dont je crois, c'est le totem. 

il y a des polatouches dans le jardin! les pics adorent mes tilleuls et les polatouches adorent les trous que font les pics. Et puis les polatouches adorent les graines de tournesols, ils dévalisent mes mangeoires à un rythme affolant. Comme je fais de l'insomnie en ce moment, je les entends, parfois je prétends voir un mouvement mais... 

Évidement, je n'ai pas de photos. mais j'ai trouvé de petits films sur internet un très chouette qui n'est pas disponible en Europe: et un malheureusement plus vieux et moins enfin pour que les européens se fassent une idée

Pour ne pas dire trop de bêtises, je fais des messages à mes amis bibitologues et là la grande unanimité : on ne connait vraiment pas grand chose du grand polatouche il faut faire des recherches! Demandez cela au jeunes, moi je ne cherche plus je profite. 

Bon ce que je sais c'est que ce voleur volant ne vit que la nuit parce que la lumière lui fait mal aux yeux, qu'il ne va que très rarement au sol où il est malhabile et une proie facile, qu'il nage à peine... et qu'il est expert en vidage de mangeoire pour les oiseaux! 

Grand polatouche, grand il faut s'entendre, autour de 140 grammes c'est pas si grand... Un ami en a hébergé un durant 3 semaines, très gentils se laissant caresser mais ça dort toute la journée et ça fait du tapage la nuit. Un peu encombrant dans une maison où il y a de jeunes enfants. 

Mais on vient de faire une belle découverte. Le grand polatouche est fluorescent! Il réfléchi dans des teintes de roses la lumière ultra-violette! On se demande bien pourquoi... Mon hypothèse: plusieurs lichens ont la même propriété, et comme il est souvent haut dans des arbres où il y a du lichen, il dit au hibou son grand prédateur, regarde je suis un lichen comme les autres, sans intérêt. L'été, il n'y a pas beaucoup d'ultraviolet, mais l'hiver avec la neige et pas de feuilles dans les arbres, passer pour un lichen est une bonne stratégie. 

J'ai tenté d'enregistrer ses cris, mais il semble que tout soit très très haut, plus haut que les chauve-souris, bien au-delà de l'oreille humaine... je vais tenter de me procurer les micros adaptés... mais j'ai au moins commander une lampe de poche qui fait dans l'ultra-violet. Je veux voir la tête de mes petits voleurs!

Fil des commentaires de ce billet