Les Colvertes

Ce qu'il fait beau ! C'est le temps du grand ménage du printemps. J'ai même fait une nouvelle catégorie.

Il fait si beau dehors que je me demande ce que je fais devant l'ordino. De fait, je le sais, j'attends un très important appel, et mon téléphone est tellement muet que j'ai soulevé par deux fois l'écouteur pour vérifier qu'il fonctionnait. Ça va, alors je n'ai quand attendre.

En attendant, je regarde dehors... les employés de la ville qui nettoient la piscine, un couple de merle qui ont trouvé l'amour, et qui le chantent à tue-tête. Une paruline de passage qui remonte vers le Nord, je ne l'ai pas vu assez longtemps pour l'identifier pour sûr, mais j'ai déjà entendu ce chant quelque part qu'est-ce que ça peut bien être... je n'ai pu l'enregistrer non plus. Séparer un oiseau de la bande piaillante, dans une cour de récréation de l'école, c'est une tâche impossible.

Il fait si beau, mais je vais attendre encore le téléphone. Ça vaut le coup.

Alors en attendant, j'ai décidé de refaire ma liste de blogueur. J'avais fait un peu de ménage, en enlevant les liens qui ne fonctionnent plus, maintenant je rajoute une nouvelle catégorie. Les colvertes.

Je sais bien que c'est un mot qui n'existe pas : colverte. J'avais pensé appeler cela les Becs-scie, mais dans un réseau où la première fonction est de parler, communiquer, cela aurait pu porter à confusion. Et puis le mot plus officiel de Harle... ça me fait penser à Charles prononcé avec l'accent du Lac St-Jean.

Je me suis donc rabattu sur le canard le plus courant : le colvert. Sauf que les colverts ne sont là que si peu longtemps à la maison. Dès qu'ils peuvent ils fuient jouer avec les petits copains, et ça va bien c'est une catégorie de cannes dont je veux parler. De femmes capables des plus grands envols, mais qui pour l'instant sont un peu coincées avec la nichée. C'est très bien comme ça, et ce n'est que pour une relativement courte période. Alors, voilà les colvertes.

La première en titre: Dodinette bien sûr. Ceux qui me lisent depuis un certain temps la connaisse parce que j'aime beaucoup aller cuisiner chez elle, parce que ça me donne droit à une longue soirée de placote. Et puis je peux maintenant le dire, j'ai fait une conquête. La jeune demoiselle de la maison est maintenant mon amie. Elle avait la réputation d'être un peu sauvage, mais j'ai réussi à gagner son coeur. Et vous le savez, pour les ours en peluche ou autrement, gagner le coeur d'une enfant c'est très important.

C'est donc avec fierté que j'ajoute Dodinette dans mes liens. J'aurais du le faire depuis très longtemps mais voilà, il n'y avait pas un si beau printemps.

Commentaires

1. Le vendredi 24 avril 2009, 20:11 par Tili

Ah, ça tombes bien ça fait longtemps que je voulais te demander le sens des noms de tes catégories de lien ? ;-)

2. Le vendredi 24 avril 2009, 20:43 par Moukmouk

Tili : alors les Hirondelles dessinent dans l'espace, les mégaptères ont des voix puissantes et habituellement joyeuses alors que les grives sont les oiseaux qui chantent le mieux.
Tu seras très bientôt dans ma liste, dans quelle catégorie veux-tu parce que tu es à la fois colverte, le plus souvent grive mais parfois très mégaptère...

3. Le samedi 25 avril 2009, 00:39 par Dodinette

damned, une catégorie rien que pour moi, je vais plus savoir où me mettre :)
des bises tiens :*

4. Le samedi 25 avril 2009, 08:25 par la Mère Castor

Les colvertes, il y en a plein sur Vidourle qui les promène et les chahute.