L'épervier de Belleville

Pennac m'avait pourtant démontré que tout est possible à Belleville, il s'agit simplement de bien ouvrir les yeux

Il a bien fallu que j'accepte de passer une nuit dans le ventre du grand oiseau. Un grand oiseau plein à craquer, dans un espace à peine prévu pour une sardine, alors un ours pourtant tout à fait ordinaire n'y trouve pas son compte, loin de là. Je crois que cet oiseau mange des petits lézards d'habitude, parce que la température et l'espace à l'intérieur leur convenaient parfaitement.

Des lézards qui se promènent en familles très souvent bruyantes, si bien que quand l'oiseau a accepté de me laisser sortir, c'est un ours très fripé et manquant de sommeil qui en est sorti. Mais j'étais toujours vivant puisque j'avais une énorme faim.

La forêt parisienne se porte bien je trouve... moins d'arbres et plus de bruits que la forêt de la Belle Endormie, mais quand même beaucoup plus verte que dans mon souvenir. Le plan pour réduire le trafic automobile me semble assez efficace, si bien que c'est souvent plus rapide de se promener à pied, ce qui est très bien. Par contre, je ne comprends pas pourquoi il n' a pas de prédateurs pour une espèce d'oiseaux noir bipèdes et hautains qui courent tout le temps et partout en criant pin-pom pin-pom.

Je me suis quand même promené beaucoup, et comme il y avait, événement tout à fait spécial, des ateliers d'artistes ouverts partout, cela m'a permis de voir une grande variété de petites cours et d'aménagements très agréables derrière des facades finalement assez semblables. Et puis, le simple plaisir de se balader en amoureux tranquilles, être finalement et enfin si heureux de réaliser ce projet espéré depuis si longtemps, la paix retrouvée de sa mains dans la mienne, et ses lêvres qu'il suffit de froler des miennes pour qu'elles se tendent frémissantes de désir. Un moment si bon, si doux que la perfection des projets planifiés semble bien ridicule.

J'habite un perchoir plus haut que les marroniers. Ce n'est pas vraiment adapté pour un ours, c'est un peu engoissant. Je peux pourtant admirer des oiseaux qui se posent sur les grands cailloux où les résidents de la forêt parisienne dorment. Et c'est comme ça que j'ai compris pourquoi les oiseaux Pin-Pom pullullent. J'ai vu l'épervier de Belleville sur un toi. J'ai trouvé des jumelles pour le rapprocher et bien l'examiner et j'ai constaté qu'il avait un bec et des pattes de pigeons, vraiment pas adaptés à la chasse.

Commentaires

1. Le mardi 19 mai 2009, 13:24 par La Trollette

En plus, tu es à Belleville?
Mais c'est à un coup d'aile de ma souche, çà!
Si je tord bien le cou sur mon balcon, avec un peu de chance, je te vois!
^_^*
Bienvenue à Paname mon GroNours!
:o)

2. Le mardi 19 mai 2009, 14:11 par Claude

Bon séjour dans notre "douce" France !
Bise

3. Le mardi 19 mai 2009, 14:38 par Anne

Ravie pour toi ! Frustrée, mais ravie !

4. Le mardi 19 mai 2009, 15:11 par Moukmouk

Anne--) Quand viens-tu faire une ballade avec moi?

Claude--) N'est-ce pas toi la douce France dans la neige ? (enfin il ne doit plus y en avoir beaucoup)

Rachel--) soyons organisés priorisons comme des pro! choisissons le plaisir

5. Le mardi 19 mai 2009, 15:28 par Anne

Euh... dimanche dernier ?!!

Tu restes jusqu'à quand ?

6. Le mardi 19 mai 2009, 15:37 par Moukmouk

Anne --) en gros un mois, mais c'est quand même un peu serré. Je te fqis un courriel.

7. Le mardi 19 mai 2009, 15:42 par Nab

Profites bien de ce séjour sur le Vieux Continent... en attendant, pour penser à toi, je découvre les Cowboys Fringants.. ;-)

8. Le mardi 19 mai 2009, 15:47 par Moukmouk

Oui les cowboys! est_ce que tu connais "Mes Ayeux" ? ou encore Karkwa qui font une très bonne musique ?

9. Le mardi 19 mai 2009, 17:33 par Marianne68

Ben tu es à Belleville , en plein Paris , amoureux en plus alors les bruits tu devrais pas les entendre . Si tu viens dans la banlieue sud tu fais hep! hep !
Bel amour et bon séjour le bel ours , fais attention à ton poil et à sa blancheur .

10. Le mardi 19 mai 2009, 18:43 par TT02

Je suis à une heure de Paris donc pas loin. Ca fait drôle de te dire ça.

11. Le mardi 19 mai 2009, 19:05 par Tili

Bon séjours dans notre belle capitale :-)

12. Le mardi 19 mai 2009, 20:54 par Bismarck

Ah, j'avais presque cru que tu avais vraiment vu un épervier...
Il y a tant de pompiers que ça, à Paris?

13. Le mardi 19 mai 2009, 21:56 par Claude

Non, Moukmouk, il n'y a plus de neige dans notre village, simplement encore sur les sommets jusque vers 1600m d'altitude.
Ici nous sommes à 1400m, donc tu vois elle n'est pas bien loin !

Mais aujourd'hui, j'ai enfin mis plein de fleurs sur mon balcon, et là...c'est le must. Ça sent bon, le soleil est radieux. J'aime !

Bise à toi, l'Ours.

14. Le mercredi 20 mai 2009, 06:48 par Moukmouk

Claude--) je m'en doutais un petit peu

Bismarck--) ce sont surtout les policiers qui font une espèce de pin-pom qui m'agresse

Tili--) c'est vrai que c'est beau et beaucoup d'effort dans la bonne direction...

Marianne--) il y a des projets pour la banlieue sud mais c'est vaste et si je gronde fort ça va attirer les filcs, j'aime pas

15. Le mercredi 20 mai 2009, 12:32 par Lune

Si tu as un petit moment, je serais ravie de te rencontrer moi aussi :oops: Dans Paris ça m'irait, avec une préférence pour le centre... Mais je comprendrai tout à fait si tu n'as pas le temps, tu as beaucoup à faire ! Profite bien de ton séjour :)

16. Le vendredi 22 mai 2009, 22:00 par Scrogn

Tu dis Belleville et Pennac. Excellent choix ! Mais je pense aussi aux triplettes, si troublantes et émouvantes...
Pour avoir vécue à Paris durant quelques années (et avoir détesté ma vie quotidienne là-bas mais adoré mes passages en tant que touriste), je te supplie d'en profiter !

17. Le samedi 23 mai 2009, 08:51 par Moukmouk

Scrogn--) T'inquiète j'en profite à fond, j'en profite même pour ^étre amoureux