Projet : « les oiseaux de Paris »

J'ai très envie de faire un petit film sur les oiseaux de Paris.

Tous ces passants pressés, courant téléphone à l'oreille, d'un rendez-vous si important vers un autre encore plus important, ne savent pas que juste au-dessus d'eux des personnages tout aussi importants se tiennent des discours semblables en volant d'un rendez-vous à l'autre. Une des plus grandes joies de l'observation des petits oiseaux, c'est constater combien les humains sont ridicules.

C'est à partir du moment où on constate que nos grands défis consistent à se batailler pour quelques graines, que notre très grande importance devient relative et qu'elle peut laisser place à la Joie.

Paris, ville bruyante, agitée et dense me semble l'endroit idéal pour le montrer. Il y a assez d'arbres et d'oiseaux pour faire le parallèle. Je veux faire un petit film qui donnera le goût aux urbains de lever le nez et de regarder. De regarder et sourire. Je ne sais pas si ce sera suffisant pour que la folle machine à s'autodétruire bloque, mais quelques panneaux du décor peuvent tomber, montrant les rouages qui nous poussent à l'isolement et à la dépression alors que nous n'aspirons qu'à être ensemble. Pas de grands discours, simplement montrer. Ceux qui veulent voir verront, et les autres de toute façon préfèrent être sourds et aveugles.

Je pourrais faire un projet, le vendre à une télé, chercher des subventions, obtenir les permis. Ça prendra un an, et c'est loin d'être sûr. Les petits acteurs à plume sont loin de toujours respecter les contrats, ils chipotent sur la qualité des graines et ne chantent que lorsqu'ils ont quelque chose à dire. J'ai donc demandé au plus ancien lecteur du blogue de contribuer au projet que je tournerai en amateur, sans permis, comme un simple touriste. On y est presque, mais que presque, il en manque encore un peu. Alors si ça vous tente de contribuer, je peux au moins vous promettre un gros paquet de nouveaux billets pour raconter ce que j'ai vu.

Une amie qui a ouvert un compte Pay-Pal, http://www.paypal.fr/fr et à la case « envoyé à » on inscrit lesoiseauxdeparis@gmail.com . Je vous demande une petite contribution qui me permettra de tenter cette folie. Si vous n'aimez pas Pay-pal, un petit courriel et je fournirai les coordonnées pour les chèques et les transferts. La comptabilité du projet est confiée à une amie qui s'entend avec ces trucs, et je ne veux pas que les sous du projets servent à autres choses. Simplement honnêteté envers les gens qui me donne des sous. Je sais bien que c'est juste dans ma tête, et qu'il pourrait bien y avoir collusion avec cette amie, mais moi j'ai besoin de cette distance pour être bien. Je ne veux pas savoir qui donne, mes lecteurs sont tous importants qu'ils aient ou non la possibilité ou le goût de contribuer.

Si tous ceux qui lu mon billet d'hier me donnait 5 euros, je m'approcherais du long métrage.

Pour le reste, je mange comme un oiseau, je suis très habile à m'empiffrer à toutes les mangeoires.

Commentaires

1. Le vendredi 30 avril 2010, 17:40 par Tili

Prem's :-)
Nous en sommes évidemment ;-)

2. Le vendredi 30 avril 2010, 21:09 par Raphaelle

J'espère que tu meneras ce projet à bien, j'ai envie de te voir!

3. Le vendredi 30 avril 2010, 21:28 par Tifenn

Je comprends ce projet. Les ptis zoiseaux de Paris ah ah :)

4. Le samedi 1 mai 2010, 07:18 par Saveur

Tu comptes faire le cou de "attention le petit oiseau va sortir ???"

Ce matin cela piaille fort ici, je suis ne suis pas encore allée sur la promenade plantée leur demander ce qu'ils pensent de ton projet mais je suis convaincue que ce sera encore plus commenté là bas...

5. Le samedi 1 mai 2010, 11:31 par Moukmouk

Saveur(s)--) les oiseaux journalistes vont en parler, ça va faire beaucoup de bruit. Puis on créera une commission d'enquète pour qui fera peut-être un rapport dans 5 ans, et les premières pages reviendront au scandale du chat maraudeur, ou au gout de l'eau qui n'est plus ce qu'il était.

6. Le samedi 1 mai 2010, 11:37 par Moukmouk

Tifenn--) il est temps qu'on s'intéresse aux choses vraiment importantes. Mais que fait la police ? il y a encore des chats dans le secteur. Évidemment, la télé n'en parle pas!

Raphaelle--) J'aimerais bien. mais avec les oiseaux, la patient est la première vertu, il faut attendre qu'ils se décident a vouloir faire le spectacle.

Tili--) merci.

7. Le samedi 1 mai 2010, 13:37 par Beautymist

tu m'avais parlé de ce projet, contente que tu l'écrives ici aussi.

moi je sais quand y'a un piaf qui s'approche car mon chat me prévient en faisant un drôle de bruit, en faisant trembler sa mâchoire.

je vis pacifiquement avec les insectes... les oiseaux je connais moins, mais je suis toute ouïe !

BM

8. Le samedi 1 mai 2010, 14:20 par la trollette

Et à ton avis comment s'appelle le livre que j'ai commandé et reçu hier dans ma boîte aux lettres?
"guide des oiseaux de Paris"!
:o)
Depuis que je te connais, je fais bien plus attention aux oiseaux et à chaque fois que je n'arrive pas à avoir la moindre idée sur l'identité d'un volatile, je me dis "ah lala... Moukmouk il saurait, lui..."
J'ai gagné une énorme dose de patience à observer nos amis à plumes et à en apprendre un peu plus à leur sujet pour savoir un peu mieux où les observer. Je dois dire que ça commence à porter ses fruits. Même si ça me fait passer au square pour la "gentille madame qui sourit et s'esclaffe en regardant dans les arbres et qui parle aux oiseaux". Même que je commence à regarder si je ne trouve pas de grosses chenilles bien grasses à poser en offrande. Z'ont pas fini de me trouver fada dans le quartier!
;oD
Alors oui au mécénat et au plaisir de te revoir, même cinq minutes. Mais quand même plutôt le temps d'une bonne bière puis d'un repas entre amis!
^^*
J'aime pas Paypal, je m'en vais contacter ton amie par mail :o)

9. Le lundi 3 mai 2010, 12:30 par chatplin

Mouais, ben aujourd'hui les oiseaux ils ont froid, même le chat est retourné se coucher ce matin... c'était quasiment l'été la semaine dernière et aujourd'hui on caille (sans jeu de mot). Je te répondrai par mail.