Salade de saison

Ça fait longtemps que je n'ai pas proposé de recettes amérindiennes.

Je me fais souvent sonner les cloches, j'avais promis des recettes amérindiennes et je parle de tout et de rien, sans jamais parler cuisine. Donc aujourd'hui réparation.

Il fait chaud! Oui même ici, il arrive qu'il fasse chaud. On va laisser à l'hiver les viandes rôties ou bouilles et allons vers les salades. Par définition, une salade c'est un mélange de feuilles et de légumes qu'on trouve autour de nous. En ce moment, le sol des clairières est couvert de plantes comestibles, surtout des variétés de chou, qu'on hachait grossièrement et qu'on laissait mariner quelques heures avant de les consommer.

Ne pas oublier les trois sœurs. Des grains de maïs sucrés ( du mais pas encore mûr) légèrement cuits, des petits cubes de courge cuite et des haricots vers coupés en morceaux. C'est la vraie base de l'alimentation l'été. Et bien sûr, on ajoute par dessus des tranches de saumon ou d'esturgeon fumé. Je sais c'est trop cher maintenant, on les déguste en petites tranches, et on n'en met pas dans la salade.

Mais dans une salade, il faut mettre de la vinaigrette. Or, il n'y avait pas de vinaigre en proprement parlé en Amérique. La technique était de faire un jus de fruits contenant beaucoup de pectine, généralement le fruit des viornes, ou des sureaux et de mettre quelques gouttes de fiel de lièvre, qu'on recueille dans la vésicule biliaire. On laisse macérer une semaine et voilà. Sauf que j'ai essayé une dizaine de fois, et ou c'est totalement dégueulasse, ou ça fait une gelée dont je ne sais pas me servir. Il doit manquer un ingrédient, ou une manipulation que je ne connais pas. Heureusement, il y a maintenant des vinaigres plus ou moins balsamiques pas chers dans les épiceries.

Pour l'huile, c'était bien sûr l'huile de maïs, ou le plus souvent du gras d'oie fondue. Mais ce ne serait pas une vinaigrette amérindienne si on n'y mettait pas du sirop d'érable. Donc voici une recette d'inspiration amérindienne:

Une part de sirop d'érable

Une part de vinaigre balsamique

4 parts d'Huile d'olive.

Essayez d'abord ce truc sur une tomate salée et poivrée à votre goût. Ensuite vous pourrez varier les proportions jusqu'à ce que vous soyez heureux. Il est parfaitement possible de remplacer le vinaigre par une demi-part de jus de lime... le citron, moi je trouve que ça goute trop.

En pensant que si ce n'est pas sucré, ce n'est pas amérindien.

Commentaires

1. Le samedi 17 juillet 2010, 16:10 par la trollette

Ah oui! j'ai appris çà l'été dernier en visitant les sites archéos amérindiens!
CBS: Corn Bean Squash!
^^*
Et ta vinaigrette me semble tout à fait délicieuse. A la prochaine salade, j'essaie!
un peu de sucre sur les tomates, c'est toujours bien, parce que c'est quand même très acide la tomate.
Une copine m'avait rapporté de Montréal un moulin à pétales de sirop d'érable. J'en mettais partout et surtout dans les tomates farcies, c'était juste trop parfait ce petit goût qu'on identifie pas mais qui change tout!

des biz mon GroNours!
(et y a des photos du faucon sur mon blog!)

2. Le samedi 17 juillet 2010, 16:28 par Constance

J'arrriiive !!!!

3. Le samedi 17 juillet 2010, 17:48 par Moukmouk

Constance--) ça donne le gout de faire plus de recette

La trollette--0 si il n'y a pas la saveur de l'érable, c'est pas de la cuisine!

4. Le samedi 17 juillet 2010, 18:08 par Marina

Je connais cette recette! Elle se déguste encore mieux entre amis...

5. Le samedi 17 juillet 2010, 18:25 par Marina

Je m'explique, c'est plus sympa, vous ne trouvez pas? Puisqu'on est entre nous, il faut bien avouer que ce n'est pas toujours facile. Ce qui est un peu gênant avec les bonnes, c'est qu'elles n'ont pas toujours la finesse d'anticiper le plat suivant à temps. Elles restent là, derrière notre dos à attendre et je me dois bien de dire que ça dénote un certain manque d'éducation. Ca reste entre nous n'est-ce pas? De nos jours, on sait bien qu'on ne peut pas tout avoir. C'est bien regrettable mais c'est ainsi. Soupir...

6. Le samedi 17 juillet 2010, 18:55 par Moukmouk

Marina--) ha oui! le petit personnel tel tracas! ( en passant si tu cherche un cuisinier puis-je poser ma candidature ?)

7. Le samedi 17 juillet 2010, 19:04 par Marina

Il faudrait voir avec ma secrétaire, c'est elle qui s'occupe du petit personnel. Mais si vous avez des qualifications, envoyez votre toujours votre CV, on ne sait jamais.

8. Le samedi 17 juillet 2010, 19:13 par Marina

Mais je suis sûre qu'elle saura vous recevoir. C'est une maison moderne et tolérante! On a même une femme de chambre qui était vétérinaire en Pologne, c'est pour dire!

9. Le samedi 17 juillet 2010, 20:08 par Tanakia

Cet après-midi je suis tombée par hasard sur la boulangerie qui fait la meilleure part de flan pâtissier de tout Paris. Alors j'ai craqué, cela me rappelle trop mon enfance ! Et devant moi un monsieur a pris un feuilleté de noix de pécan au sirop d'érable. C'est bizarre mais cela m'a fait penser à un ours polaire... Bizarre !

10. Le samedi 17 juillet 2010, 22:05 par Moukmouk

tanakia--) Quoi je mange sucré moi ? enfin presque pas

Marina--0 Vétérinaire en Pologne est-ce plus considéré que tortionnaire en Afrique ?

11. Le dimanche 18 juillet 2010, 00:23 par Marina

J'ai cru comprendre par ma secrétaire que ça dépendait des tâches. Mais je ne suis pas spécialiste, je ne m'occupe pas de ces détails insignifiants qui n'existent pas. Pour nous, il n'y a pas de différences et dire le contraire serait tenter de diviser pour mieux régner. Ce n'est pas dans les habitudes de la maison de parler de ce qui fâche. Nous respectons leur petite cuisine, nous n'en parlons pas avec eux.
Pour moi, seul le résultat compte et je dois dire de mes gens qu'ils font des merveilles et savent rester discrets et humbles. C'est bien simple, je ne les vois pour ainsi dire quasiment jamais sauf quand je vois le regard admiratif de mes nombreux invités devant la tenue impeccable de la maison. Là, oui, j'avoue que je ne manque pas de tirer la sonnette afin de leur rendre la monnaie de la pièce en les présentant sous tous les angles. Leurs sourires reconnaissants me donnent raison!. Il n'y a donc pas de problème de hiérarchie ni d'origine entre nous. Nous nous comprenons à demi-mot. Un peu comme dans une salade si vous préférez...Sans fioritures mais assez zonée à son goux. On a su rester très simples et accessibles vous savez.

12. Le dimanche 18 juillet 2010, 00:26 par Palaeksa

Tiens, balsamique et sirop d'érable, j'ai jamais pensé à mélanger, ca doit être excellent ! Sauf que mes réserves de sirop d'érable, qui datent de l'été dernier à Vancouver ( mais dans une boutique oeuvrait un québécois, hein ! ) commencent à être au plus bas.
Quelle bonne marque me conseilles-tu, ours ? Le mien c'est du Les délices de l'Erable , je ne pense pas qu'on en trouve à Paris ...

13. Le dimanche 18 juillet 2010, 03:55 par Moukmouk

Palaeksa--) je ne savais pas qu'il y a des marque à l,étranger. Ici, le sirop est vendu par une régie centrale, mais avec le nom des producteurs qui nous permet de choisir ( si on les connait).

Marina--) Pas de racisme tant que les classes sociales sont respectées. la bonne tenue quoi...

14. Le dimanche 18 juillet 2010, 08:29 par Tanakia

Palaeska, à la libraire du Québec à Paris ils vendent des boites de sirop d'érable de la sucrerie Bédard de Québec. Une merveille ! Pas vrai l'Ours ?

15. Le dimanche 18 juillet 2010, 10:16 par Marina

J'aime la fraîcheur de ce quartier populaire où je viens parfois m'encanailler. Tout communique ! Cette librairie est une mine d'or. Il faut savoir trouver des points de rencontre et chercher à comprendre leur langue "so...exotic" ! hi!hi!hi! Comme ces "gens" sont rigolos vus d'ici! C'est mon point de vue et je l'assume ! Même si c'est difficile dans cette société intolérante...Pas vrai l'ours?

16. Le dimanche 18 juillet 2010, 12:53 par Moukmouk

Marina--) dans le 16ième, j'ai vu une épicerie où on vendait du bon sirop, juste à coté des Chateau Margot...

Tanakia--) oui... je m'interroge sur le prix mais...

Palaeksa--) Ici il n,y a pas de marque de sirop, les boites sont presque toutes les mêmes, avec le nom du producteur collé dessus. J,achète généralement d'un producteur que je connais et dont l,explotation est trop petite pour qu'il exporte je pense.

17. Le dimanche 18 juillet 2010, 16:19 par Moukmouk

Zut le logiciel me considère comme un troll et bloque mes commentaires...