Une fauvette de passage

Il y a des matins où la vie nous fait un cadeau. 

Mon parquet flottant est peut-être très beau, mais j'ai à couvrir aussi 3 marches d'escalier et là, franchement, c'est plus complexe. D'abord les surfaces sont trop petites pour que ça flotte, il faut coller. De plus il y a peu de marge pour les imprécisions de coupe. Et ça, c'est vraiment pas facile pour un ours ordinaire dont l'habilité (ou la mal-habilité) est proverbiale. 

Donc je mesure et je descends au jardin pour la coupe, je remonte parce que je ne suis pas sûr des chiffres que j'ai noté et je recommence, et comme je suis près du découragement j'entends ceci :

Fichier audio intégré
C'est un peu de la triche, je n'avais pas ce qu'il faut pour enregistrer. J'ai donc cherché sur internet le chant que j'avais entendu et j'ai copié. J'espère que vous ne m'en voulez pas trop. 
C'est une fauvette des jardins, je ne suis pas en mesure de traduire, je ne connais pas sa langue. Je ne savais même pas que ces oiseaux chantaient aussi bien tard en automne.  Mais vous admettrez que ça compense largement pour mes problèmes de menuiserie. 

Commentaires

1. Le jeudi 8 décembre 2011, 11:07 par Anne

Ca compense et ça inspire, pour la bonne mesure, aussi ? :-)

2. Le lundi 12 décembre 2011, 20:18 par andrem

Pour une scie, c'est une scie.