Chococochon!

J'apprends que c'est la journée du chocolat! comme s'il y avait une journée pour la prière, après tout le Cocoatl c'est la nourriture des dieux... une reprise qui est une autre approche du délice.

Une copine parisienne me dit qu'à Montréal, il y a le meilleur chocolat à masser du monde et me demande de lui en apporter. Je fais un test.

Oui une amie qui était à Montréal l'an dernier, a eu l'occasion de tester des barres de chocolat à masser et me disant que ce sont les meilleures du monde, et qu'il faut que je lui en ramène à Paris. Et non à ceux qui pourraient avoir l'esprit mal tourné, il ne s'agit pas d'une invitation à venir réchauffer son lit. C'est un peu dommage parce qu'elle est jeune, jolie et surtout brillante, mais justement je n'entre plus dans la catégorie "jeune-et-joli" quoiqu'à mon avis mes autres qualités comblent facilement l'écart, mais ce n'est que mon avis.

Et puis, je vais voir une dame en particulier à Paris alors je ne peux pas me permettre de courir le guilledou et chanter ma ritournelle à toutes les oiselles qui passent dans la rue. Il y a quand même des limites !

Sauf que masser avec du chocolat je n'ai jamais testé. Et je trouve que c'est une idée intéressante... très intéressante. Et puis les excellentes propriétés du chocolat pour la peau ne sont plus à démontrer. Les Mayas s'enduisaient le corps de pâtes de chocolats il y a deux mille ans. Enfin, la théobromine et les Phényl-Éthyl-Amines (l'hormone de reconnaissance) du chocolat, difficile de trouver mieux comme aphrodisiaque.

Comme produits, la gamme est vraiment très large. Mais Il y a une condition essentielle : il faut que le chocolat soit non seulement comestible, mais bon, et là ça se complexifie. La plupart des produits contiennent une bonne proportion d'huile d'amande, pas mal pour la peau, mais franchement ça gâche le goût du chocolat, je trouve. Et puis l'huile d'amande c'est franchement cher.

Oui très cher, au triple et au quadruple d'un chocolat de qualité, je trouve les carrés de chocolat à masser vraiment trop cher. Je sais bien que ce sont des délices haut de gamme, mais il n'est pas nécessaire de nous punir pour ce qui n'est pas un péché. Donc je prétends que je peux faire aussi bien sinon mieux pour le cinquième du prix. Et c'est tant mieux parce que ça veut dire cinq fois plus de caresses.

Alors, j'ai fait un test. Une ganache fait avec un bon chocolat et une bonne quantité de crème pas trop grasse (15% par exemple), avec un peu de sirop de menthe dedans. C'est très bon et l'effet sur la peau me semble absolument merveilleux. On ne peut pas chauffer la ganache au micro-ondes, ça fait un biscuit dégueu. Chauffer à la main c'est pas mal mais si on veut atteindre une chaleur très légèrement supérieur au corps ( ce qui me semble idéal ) le bain-marie sera la solution avant de baigner Marie dans la passion.

Malheureusement, je ne teste jusqu'à présent que sur ma peau, et je ne trouve pas très affriolant de me lécher le bras. Il ne me reste qu'à faire plusieurs essais sur la peau de la chère Parisienne pour trouver les proportions idéales.

Fil des commentaires de ce billet