La Princesse gardienne

Une autre histoire pour Alicia presque 4 ans. Mais vous pouvez lire aussi.

Ma journée de travail de gardien de la partie Ouest du Château du Père Noël était presque finie. Il ne s’était rien passé comme d’habitude et je regardais Siqiniq, la belle dame soleil, qui allait se coucher en pensant à mon bain, quand tout à coup je sens quelque chose sur mon épaule.

 

Je me tourne la tête et je vois ma voisine, la gardienne du secteur sud du grand Château, la princesse Oukpialouk de Koujouak avec ses terrifiants énormes yeux jaunes qui me regarde. Bon, terrifiant, pour les autres, mais pour moi qui suis le plus gros, le plus grand, le plus fort, le plus poilu, des yeux franchement ça ne me fait pas peur, enfin presque pas…

Pas étonnant que je ne l’aie pas entendu venir. Elle est habillé de plumes hyper-douces et blanches qui lui permet de voler sans aucun bruit. C’est sa technique pour effrayer les gens qui viendrait dans son territoire. Elle pousse un grand cri très très monstrueux et fonce sur vous en visant les yeux! Il y a une seule solution, se jeter par terre pour l’éviter. Bon je ne crois pas qu’elle a déjà blessé quelqu’un.

Beaucoup de gens disent qu’elle est un harfang. C’est un gros mensonge. Harfang ça veut dire un tueur de lapin! Jamais elle n’a jamais tué de lapin! C’est une chouette des neiges, donc elle mange des souris. Pas les souris du château, des lemmings, une sorte de grosses souris qu’il y a ici au pôle nord. Des grosses souris très spéciales qui font des tunnels dans la neige. La princesse Oukpialouk les entend creuser, et pouf va les chercher avec ses grosses griffes. Non, les souris du château elles sont trop importantes elle font le chocolat et tout le monde aime le chocolat!

 

j’ai dit: bonjour Belle princesse, que me vaut l’honneur de votre visite?

Elle m’a répondu : je m’ennuyais, j’ai fait tout le tour de mon territoire, il n’y avait rien d’anormal. Toutes mes chères oies sont parties au sud. Alors je suis venu te voir…

 

Bon comme ma journée est finie… je l’ai invité à venir boire une bière avec moi. Je sais qu’elle ne boit pas de bière, mais moi je peux en boire pour deux sans problème.

 

Et je suis rentré très fièrement au château, avec la plus belle des princesses à plumes sur l’épaule.

Fil des commentaires de ce billet