L'Arctique aujourd'hui

Un ami ( Damien pour ne pas le nommer) m’envoie aujourd’hui un article du Monde. On y parle de la géopolitique de l’Arctique qui change très rapidement parce que la banquise disparaît. Mais comme toujours les données sont totalement dépassées par les faits. C’est vrai que de 1973 à 2003 la banquise a perdu en surface l’équivalent de 2 fois la France. Mais en 2004 et 2005 c’est encore une fois l’équivalent de la France qui est disparue.

J’aurais bien aimé vous mettre cette carte satellite pour bien montrer mais je n’ai pas trouvé le truc, alors tentez de l’ouvrir.

L’an dernier, le passage du Nord-ouest s’est ouvert à la navigation le 5 juillet. Cette année 38 jours avant, le canal du Bassin de l’Arctique de l’ouest et totalement libre de glace. La passe d’Igloulik est encore glacée ( parce que peu profonde), mais un cargo faiblement renforcé pourrait passer au Nord de l’Ile de Baffin par le Canal Lancaster, et sauvez 7000 kilomètres entre Amsterdam et Tokyo, ou Hong Kong, ou ShangHai… le passage du Nord-ouest est déjà une réalité, pas dans 10 ou 15 ans, maintenant. Combien de temps croyez-vous avant que les mêmes rafiots pourris qui se brisent régulièrement dans la Manche, là où il y a une surveillance intensive, aillent détruire ce paysage mille fois plus sensible que la Normandie?

Le gouvernement canadien parle de construire des brises-glaces capables de faire la surveillance là-bas. Comme cela prendra 7-8 ans avant que ces bateaux naviguent, continuez de parler un peu et nous n’en aurons plus besoin. L’Arctique est un désert très sec, et les grandes pluies du début du mois, nous démontrent que quelque chose est arrivé. Ce quelque chose, ce pourrait être le pergélisol qui fond et libère des quantités très importantes de méthane, gaz à effet de serre beaucoup plus efficace que le co2. Le processus d'accélération que craignent les scientifiques, ce pour quoi on négocie Kyoto, est peut-être déjà commencé.

Évidemment, si c’est le cas, quand on le saura, il sera trop tard. Oui, oui c'est vrai, je suis un grand inquiet, j'ai peur de tout et je crains toujours pour mes amis et pour ma mère la planète. Mais, c'est peut-être mon rôle de me ridiculiser en criant de faire attention...

Commentaires

1. Le lundi 29 mai 2006, 09:28 par bang bang

C'est un fait scientifique et ou de cause à effet, il est déjà minuit quand on "en" parle ... Nos mots sont limités mais nos actes ne le sont pas tant que ça - parler avec lucidité c'est être actif.
Je n'entends rien de ridicule à vouloir réveiller les sourds.... ,)
Et si certains parfois parlent pour ne rien dire d'autres font preuve d'amour.

2. Le lundi 29 mai 2006, 09:59 par La Trollette

Tst, tst !
Pourquoi ridicule ? Ce n'est pas parce que la majorité se voile la face qu'elle a raison et qu'il ne faut rien dire.
Et je peux te dire que le printemps qui n'arrive pas à s'intaller en France te donne mille fois raison... et bon sang que j'aimerai que tu aies tort ! Rien de personnel, hein, juste encore un reste d'espoir que l'humain peut et va se réveiller !
Si tu es ridicule, je crois qu'on est quelques-uns quand-même à l'être aussi. Et c'est bien connu, le ridicule ne tue pas, l'indifférence, oui.

3. Le lundi 29 mai 2006, 14:22 par Dam

J'ai lu quelque part une expérience intéressante, même si elle est cruelle. Je pense qu'il faut la prendre comme une parabole :
- plongez une grenouille dans une casserole d'eau bouillante, elle aura le réflexe de sauter hors de l'eau
- plongez une grenouille dans une casserole d'eau froide et faites bouillir progressivement, la grenouille se laissera cuire...

Cette malheureuse grenouille me fait un peu penser à l'homme, mais dans le cas de l'homme, c'est lui-même qui allume le feu sous la casserole...

4. Le lundi 29 mai 2006, 19:55 par !Béo!

Alarmant tout ça oui!

PS: il y a un documentaire qui passe à la télé en Suisse pour expliquer la différence FONDAMENTALE entre les pingouins et les manchots ;)

5. Le lundi 29 mai 2006, 20:43 par TT02

Ben j'explique, sur la photo satellite tout l'hemisphere Nord est sous la glace. Donc là on n'est pas en France. Je vais réflechir là où qu'on est pour l'instant. Mais faut que me concentre. Enfin si ya des pingouins en Normandie, c'est que la glace nous gagne, non!!

6. Le lundi 29 mai 2006, 21:49 par Moukmouk

TT--) bin non justement, il y a vraiment peu de glace cette année, il y a 30 ans le chenail de l'ouest ne s'ouvrait que de 10 Km au maximum, il ne devrait pas y avoir de chenal au printemps et il fait 500 Km de large. La mer de Baffin et le détroit de Davis sont normalement englacés en mai.
Dam--) oui la description est bonne
Trolette--) je me demande justement si la méga-dépression qui couvre l'Europe n'est pas le reste du monstre qui nous a donné 12 jours de pluie ici. En moins puissant mais immmmmense.
Bang-Bang--) merci, c'est exactement le sens de ma démarche

7. Le mardi 30 mai 2006, 15:28 par dieudeschats

Les renseignements que tu nous donnes là sur la réalité déjà actuelle du passage du Nord-Ouest sont très inquiétants.
Les clathrates (hydrates de méthane) ne sont pas présents que dans le pergélisol, ils le sont aussi dans les fonds marins d'où ils risquent également d'être libérés...
L'équilibre est si fragile ! Si leur libération commence, c'est toute la machinerie de la planète qui va s'emballer...
Pour ceux qui veulent s'informer davantage, un petit article qui explique clairement ce dont il est question ici :
lalisteasuivre.blog4ever....