Pour fêter la Femme-Soleil

C'est le retour de la Femme-Soleil chez les Inuit. Le retour après la longue danse qui a duré plus de deux mois. Car comme chez les elfes de Tolkien, on dit la Soleil et le Lune. Une petite histoire, ça vous tente?

Talaniat le puissant angarok (sorcier? Pas tout à fait) de l'ile Akpatok ( un peu l'équivalent de l'Olympe pour les Inuit) cherchait une solution pour que ses amis et sa famille n'aient plus aussi souvent faim. Talaniat était un homme rusé. Alors que les autres angaroks cherchaient des Torngats puissants pour les protéger dans le second monde, lui, se fit ami avec Nillik, la grande oie blanche. Nillik ne peut pas grand chose contre les esprits malins, mais elle est rapide. Talaniat évite le danger plutôt que l'affronter.

Talaniat fit le long jeûne et pris les champignons sacrés. Après il invita Nillik à son secours, pour qu'ensemble il trouve une solution aux malheurs de ses amis et de sa famille. Nillik lui dit: abandonne ton corps et suit moi nous allons voir l'Homme-Lune. Rendu là-bas, Nillik lui dit de fermer les yeux et de s'incliner jusqu'au sol, c'est la douce et chaude voix de la Femme-Soleil qui dit: Attends, je vais cacher ma lampe et tu pourras entrer chez l'Homme-Lune.

Après, elle lui demanda pourquoi il avait fait un si long voyage. Il expliqua le malheur des siens, la faim si fréquente quand il n'y avait pas de poisson. Aussi la Femme-Soleil lui donna le premier couple de caribou, pour que les Inuit n'aient plus faim quand la pêche était mauvaise.

Talaniat remercia beaucoup et demanda très poliment, pourquoi la Femme-Soleil quittait le ciel durant deux ou trois mois privant la Terre de ses bienfaits. Femme-Soleil dit : « mais comment crois-tu que je peux être heureuse, sourire et aimer le monde si je suis toujours seule? Je viens chez l'Homme-Lune et quand il est doux avec moi, je peux revenir réchauffer le monde. »

Alors, vous saurez. Si l'été est bon, l'Homme-Lune était amoureux. Si l'été est pourri, prenez-vous en à lui.

Commentaires

1. Le mercredi 23 janvier 2008, 00:08 par bey

l'homme lune me regarde par la fenêtre pendant que j'écris ces mots. alors je vais êttre discrète mais j'aimerai qu'il soit un peu plus tendre ces temps-ci car dame soleil me manque. elle se cache très souvent derriere un épais rideau de nuage et elle pleure aussi beaucoup depuis le début de l'année . mais je ne savais pas que le coupable était l'homme lune !
merci pour cette belle histoire qui remet la féminité à sa juste place...

2. Le mercredi 23 janvier 2008, 01:07 par Poutine Girl

"la féminité", si j'ai bien compris, est une affaire très complexe chez les Inuits. mais il faudrait demander à Moukmouk.

3. Le mercredi 23 janvier 2008, 01:12 par Moukmouk

Poutine--) je t'ai déjà promis ( presque) une définition de la chose féminité, j'ai même des notes... mais enfin...Je pense même que c'est plus simple que dans le Sud,parce qu'il y a égalité des personnes, et qu'on peut plus facilement changer de sexe.

Bey--) merci

4. Le mercredi 23 janvier 2008, 05:46 par veronique

Je veux croire,que cette jolie histoire nous renvoit a l equilibre, la parite en quelques sortes des sexes ..Dans le sens ou il n,y a pas de Femmes sans Hommes et d'Hommes sans femmes...Le ying et le young sont en chacun de nous!! Feminin et Masculin!Meme si grammaticalemment LE Feminin s accorde en genre,et en nombre.... mais dans le nombre LA Masculinite reconnait son essence ciel soleil!

5. Le mercredi 23 janvier 2008, 05:49 par veronique

J adore les histoires d'AMOUR!!

6. Le mercredi 23 janvier 2008, 05:55 par veronique

MM plutot 2 fois q'une!!!

7. Le mercredi 23 janvier 2008, 05:57 par veronique

Pour Madame Soleil et Monsieur Lune!

8. Le mercredi 23 janvier 2008, 06:37 par Veronique

www.radioblogclub.com/ope...

9. Le mercredi 23 janvier 2008, 08:17 par Sara

Et bien, je dois féliciter le Lune parce la Soleil paraît vraiment heureuse ces jours-ci, je dirais même qu'elle irradie de plaisir (il fait trop chaud pour la saison Madame...).
Une très belle histoire, j'aime beaucoup les histoires Inuit que tu nous racontes, car elles racontent le ciel et la terre.

10. Le mercredi 23 janvier 2008, 10:32 par Anne

Je savais qu'il y avait une histoire d'amour là-dessous ! Espérons qu'ils passeront encore beaucoup de bon temps ensemble...

11. Le mercredi 23 janvier 2008, 11:07 par mirza

"Car comme chez les elfes de Tolkien, on dit la Soleil et le Lune."
Comme chez les germanophones aussi :-)

12. Le mercredi 23 janvier 2008, 13:19 par Moukmouk

Mirza--) en lisant Camus, je me disais que les hommes de la Méditerranée avait des problèmes...

Anne--) il faut toujours une histoire d'amour.

Sara--) Ici aussi c'est pas mal, mais pas en Belgique il faudrait peut-être donner des cours à Le Lune de là-bas...

Véro--) Il me semble que c'est plus chouette que "la dépression qui traverse..."

13. Le mercredi 23 janvier 2008, 16:33 par la cigogne

le soleil a rendez-vous avec la lune.....c'est ton histoire qui a due inspirer Charles Trenet notre fou chantant!
belle histoire