un vieux ça va?

Ça se bouscule pasablement en ce moment et je n'ai pas eu le temps d'écrire mon billet sur la procrastination ( il y a un contre-sens là). Alors un vieux poème ça va?

Flamme de l'Ouest



J’ai rêvé d’un bateau aux ailes blanches

Qui désire toutes les tempêtes

Et pourtant ne connaît

Que la passion tendre

Des mers de mirages.

Il s’appèle « Flamme de l’Ouest »

Car il ne quitte le port

qu’au doré du couchant

Et cherche comme cri

À trouver une étoile.

Seul à sa poupe, je le pense

Et le laisse doucement filer

Il sait la route de l’île

Où des yeux le cherchent

Où de blancs bras l’attirent

Il n’est pas besoin de courage

Pour traverser ces océans

Tous les dieux nous ignorent

Et ce que nous laissons aux ports

Vivra l’ignorance du temps!!

J’attaque l’espace sur cette mer réelle

Le son des choses forme symbole

Le sens est donné et pourtant fuit

Comme ce feu de phare rasant les vagues

Indique l’écueil en ne le montrant pas

Cet écueil que je veux comme source

Le verrai-je émerger pour enfin dire

Ou encore sous la surface du réel

Déchirera-t-il mon cœur

Me rejetant à baigner dans l’ignorance?

Car il peut être île

Il peut nous joindre, nous faire

Nous placer dans le sens

Face au soleil de l’être

Jouir peau à peau et apparaître

Commentaires

1. Le vendredi 1 mai 2009, 00:30 par Scrogn

J'ai pas réussi à lire la fin : j'avais les embruns dans les yeux et je voyais plus....

Oh boy, mon Moukmouk a réussi à me faire pleurer....

2. Le vendredi 1 mai 2009, 06:46 par Marianne68

Tu fais tes valises ?

3. Le vendredi 1 mai 2009, 06:59 par Saveur(s)

J'avoue que quand j'ai lu le titre de ton billet dans mon agrégateur de flux, j'ai explosé de rire. Je me suis dit, oulalala l'ours nous fait une crise de vieuïsme ; son powal ne doit pas être assez blanc à son goût en ce moment. Et non rien de tout cela, aucune de tes broderies préférées : ni la procrastination, ni le vieuïsme, juste un texte magnifique et doux qui donne envie de se mettre à l'eau sans valise ;-) dans l'instant.

4. Le vendredi 1 mai 2009, 13:14 par Le barbare erudit

Bravo. C'est un très beau poème.

5. Le dimanche 21 mars 2010, 16:58 par Océane

Merci pour ce merveilleux poème mon ami ! La beauté est aussi dans ces mots :)