Reprise: Des solutions pour la faim?

Je veux répondre le mieux possible à la question de Lise, que faire pour se nourrir correctement au moment où l'agro-buisiness nous empoisonne ( c'est ma version de la question).  Il y a des solutions individuelles, mais aussi le problème global. Reprise d'un billet qui explique... Suite demain pour les solutions individuelles.

OXFAM-France aurait déclaré (je ne trouve pas la source) qu'avec 30 milliards on sauverait de la faim un milliard de personnes. Peut-être, mais...

Il se s'agit pas ici de critiquer la démarche d'OXFAM et des autres organisations qui luttent pour une meilleure répartition des richesses, partager ce que nous n'avons pas encore détruit, demeure la seule solution. Et puis l'actuelle stratégie de sortie de crise, qui consiste à prendre aux pauvres des milliers de millards de dollars pour les donner aux riches, ne peut pas marcher. Les riches ont créé cette crise parce qu'ils en veulent toujours plus, si vous leur en donnez plus, ils en voudront toujours plus. Nous avons la possibilité de faire crever les grandes organisations de criminels et d'affameurs que sont Merrill Lynch, la Banque Mondiale, le FMI, Parisbas et autres, et n'en doutez pas elles crèveront pour la simple raison qu'elles ne survivent qu'en créant une croissance insoutenable. Et une fois de plus quand c'est insoutenable, c'est parce que notre petite planète ne peut plus le soutenir. Il n'y a plus de croissance possible.

« Il n'y a plus de croissance possible » ce n'est pas une catastrophe en soi. C'est simplement constater qu'il faut apprendre à vivre d'une nouvelle façon qui n'est plus fondée sur la production d'objets à détruire le plus rapidement possible. On vous parle de récupération et de ré-utilisation, alors qu'il serait tellement plus simple de ne pas utiliser ce qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser. Pourquoi avoir trente vêtements quand trois suffisent?

Trente milliards ne suffiront pas à nourrir un milliard de pauvres. Mathématiquement peut-être qu'OXFAM a raison, mais économiquement c'est faut. L'argent ce n'est qu'une représentation. La représentation de l'exploitation. Si vous prenez trente milliards pour nourrir des pauvres, vous allez consommer du pétrole et d'autres ressources et les riches qui veulent toujours plus de pétrole et vont faire monter les prix, donc les prix des aliments et vous aurez encore plus de pauvres. Donner aux pauvres ne change rien, sinon il n'y aurait plus de pauvre.

C'est simple, il n'y a pas de problème de pauvreté, mais il y a un problème de richesse... de concentration de richesses. Et c'est à lui qu'il faut s'attaquer.

----

Après un an, après que nous ayons donné 7 mille milliards de dollars aux riches, il n'y a pas un seul affamé de moins, il y en a 30 millions de plus.

Commentaires

1. Le lundi 28 septembre 2009, 18:34 par alain le bref

http://www.lesyndromedutitanic.com/