Calcul qui me chauffe

C'est un commentaire de Saveur(s) disant qu'une recherche sur Google correspondrait à 60 mètres en voiture. Quelle voiture ? Où ? Il y a des calculs qui me chauffe.

C'est un article du Monde, qui reprend un article du London Times qui reprend un article du Sunday Times sur une de ces fameuses études anglaises, capable de démontrer n'importe quoi à partir de n'importe quoi. Ce genre de machin, lu par des journalistes qui ne cherchent que le sensationnel sens la fraude à plein nez.

Simplement le principe que la plupart des ordinateurs sont dans des pays nordiques qui chauffent les maisons six mois et plus par année, et que la dépense en énergie des ordinateurs qui dégagent de la chaleur, n'est pas dépensée par les calorifères qui dégagent de la chaleur. Le même calcul imbécile pour nous vendre des lampes fluo-compacts en nous promettant des gains en énergie alors que nous faisons de l'éclairage quand il fait froid. Autre détail dans plusieurs pays l'électricité est d'origine hydraulique ou nucléaire, alors que le chauffage est au pétrole, et on voit bien l'absurdité de la proposition.

Bien sûr économiser de l'énergie sous quelque forme que ce soit demeure un principe valable. Mais si vous éteignez votre ordino pour regarder votre super-télé d'un mètre et quelques, haha! Voilà que vous commentez le crime de ne pas économiser l'énergie. Cela démontre encore une fois que les initiatives individuelles sont à encourager, mais ne trouveront jamais la solution aux problèmes climatiques. Il faut des changements aux principes économiques qui nous gouvernent.

Qu'il fasse plus chaud ou plus froid durant un mois, n'affirme ni n'infirme rien sur les questions climatiques. C'est un phénomène multi-décanal, et rien dans l'année ne prouve quoi que ce soit. Je cherche la citation (sans la trouver zut!) d'un journal anglais affirmant qu'un grand scientifique disait qu'il n'y avait pas de changement climatique depuis 1995, parce qu'il avait dit que c'était une période trop courte pour se prononcer. Voilà le climat de fraude intellectuelle dans lequel nous plonge le journalisme actuel.

De la même façon l'accusation que des chercheurs de l'Université New-Anglia auraient modifié des chiffres de données de surface et qu'en conséquence la modélisation climatique était faussée. Il serait bon de rappeler à ces messieurs, que la base de données du modèle entretenu par la Nasa comporte autour de 7 terabytes de caractères ( 7 mille milliards), et que s'il n'y a que 10 millions de caractères erronés, ce serait vraiment un exploit extraordinaire. Vous pouvez changer au hasard 10 millions de caractères (moins d'un pour cent) que ça ne changerait rien à la qualité du modèle, et que l'idée d'un modèle climatologique est d'indiquer des tendances.

Pour l'ordinateur, mangez un kilo de moins de bœuf par année, ça compensera largement tout le temps que vous passez à jouer ou vous instruire sur internet.

Commentaires

1. Le samedi 20 février 2010, 19:38 par TT02

Merci

2. Le samedi 20 février 2010, 22:26 par Lune

Tout à fait d'accord ! Encore une fois, je pressens qu'on pointe un faux problème pour détourner l'attention des vrais.
(au fait, ton blog a mangé mon commentaire sur le billet précédent, il m'a dit qu'il était en attente de validation ??? )

3. Le dimanche 21 février 2010, 01:23 par Moukmouk

TTo2--) ça me touche vraiment.

4. Le dimanche 21 février 2010, 06:19 par marianne68

J'arrête toutes proteines animales et je dévore l'ordi de ce pas .

5. Le dimanche 21 février 2010, 12:21 par Marie-Aude

:) j'aime bien quand tu es énervé mon gros ours.
Au fait, je sais que ça ne concerne pas tes terres polaires, mais tu as une idée de où je pourrais trouver les normes de certification des banaes soi disant bio ?

6. Le dimanche 21 février 2010, 12:38 par D'Hi

Ah...bon, moi je ne mange plus de boeuf, ça tombe bien. Je voudrais ne manger que ce qui est fait dans mes mains...roulé, façonné...ou bien.... cultivé dans de la bonne terre pleine de vers de terre.
Hein ? Quoi ? Elle est pas bonne ma cantine ?
Trèfle de plaisanterie : je viens de voir "Océans" de J. Perrin, au ciné. Je ne sais pas si faire tourner la bobine du film est mauvais pour la planète, pour ce film sponsorisé par Véolia, EDF (électricité), Total et autres....Mais ce film est merveilleux. J'ai laissé couler des larmes sur mes joues. Un ti enfant devant moi ouvrait ses bras en grand face à l'écran pour câliner les baleines... Et j'ai vu l'ours blanc danser sur la banquise. Quelle grâce. Le ravissement.

7. Le lundi 22 février 2010, 09:20 par dieudeschats

Ils avaient aussi sorti qu'avoir un chat ou un chien consommait soi-disant autant qu'un 4x4... pfffffffffffffffffffffffffff.

8. Le mercredi 24 février 2010, 03:00 par Moukmouk

DDC--) un peu plus et on dira que les oiseaux polluent et qu'il faut les abattre... grosse connerie.

D'hi--) c'est vrai qu'il est bien ce film