La marine des USA avoue(reprise)

Je travaille actuellement sur la mort étrange de grands céphalopodes (calamars). Je reprends un billet qui pourrait être une piste...

Devant l'évidence et les risques d'une défaite devant les tribunaux, la Marine des USA accepte une entente avec une coalition de groupes environnementaux et reconnaît que certains de ses radars blessent et tuent des mammifères marins.

J'avais raté cette nouvelle sortie un 28 décembre. Et ce n'est pas pour rien que cette nouvelle est sortie un 28 décembre, perdant que tout le monde est en vacances et occupé à des activités familiales. Une sérieuse campagne dans les écoles disant que les soldats tuent des baleines risquerait de faire un tort considérable aux militaires. Mesdames, messieurs les enseignants...

Encore un combat à demi gagné grâce à des arguties légales. Les baleines ont besoin de toutes les victoires, même des demi-victoires, alors je ne chipoterai pas. De toute façon, c'est probablement la seule manière de faire reculer une organisation comme l'armée des USA. Si vous voulez des détails, voici un lien en anglais. 

J'ai déjà parlé de ces fameux sonars quand dans un exercice de l'Otan, ils avaient tué vingt-quatre (24) baleines en une seule journée. L'onde sonore que produit ces sonars est si puissante qu'elle provoque par pression, plusieurs ruptures de vaisseaux sanguins dans le corps et le cerveau des baleines, et elles meurent au bout de leurs sang dans d'atroces douleurs. Difficile d'inventer une mort plus cruelle.

Je viens d'apprendre que le gouvernement des USA a donné une permission spéciale à la marine des USA de tuer des baleines en faisant des tests sur leurs radars dans les eux d'Hawaï pour les cinq prochaines années.

L'autorisation précise même qu'ils ont le droit de tuer 10 baleines de chacune des onze espèces menacées d'extinction. Et comment fera-t-on pour les compter alors que ça peut prendre deux ou trois jours avant qu'elles meurent, d'autant plus qu'une baleine folle de douleur pourra facilement couvrir plus de 1000 kilomètres.

Ce qui me désole encore plus c'est que la marine fera ces tests autour d'Hawaï, un lieu reconnu pour la reproduction de plusieurs mammifères marins comme les épaulards et les mégaptères. Si ces messieurs voulaient bien se déplacer d'un petit 1000 kilomètres, ils seraient dans un désert marin avec beaucoup moins de risques de tuer. Mais ces messieurs préfèrent pouvoir entrer à la maison et baiser leur femme le soir après avoir assassiné durant la journée. Pour ces salauds, Tuer ne leur enlève pas le goût de vivre.

Commentaires

1. Le dimanche 26 juin 2011, 18:47 par Sara

C'est dégoûtant!
Ce qui me choque le plus, c'est le fait de passer outre les lois. C'est un peu comme si le gouvernement disait "allez les gars, aujourd'hui vous avez le droit de tuer 10 personnes."

2. Le lundi 27 juin 2011, 07:24 par Moukmouk

Sara--) les militaires sont trop souvent au dessus des lois...

3. Le lundi 27 juin 2011, 21:17 par Tili

:-(