Le lapin de monsieur Lune ( suite et fin)

Chose promise... non parce que le nombre de fois où j'ai promis un texte et que je n'ai pas... enfin... mais là j'ai réussi... ce n'est pas allé dans la direction que je voulais, mais comme souvent les mots font ce qu'ils veulent.

Bon, j’espère revoir bientôt mon ami le lapin de monsieur Lune. Parce que j’ai une excellente nouvelle pour lui. J’ai rencontré une super élégante jeune dame Lapin, une merveille. Bien sûr, elle est beaucoup trop petite pour moi. Mais ça n’a rien à voir avec les grosses dondons à oreilles molles. Une merveille je dis, minuscule à la fourrure et la peau très blanche et le poil ultra-soyeux.

 

Enfin pour le poil, je présume. Je ne peux pas toucher un lapin. Ma patte fait plus que la taille d’un lapin ordinaire alors une petite et très chouette lapine, je risquerais d’en faire du pâté et ce n’est vraiment pas le but. Bref, je voudrais présenter cette jeune dame au Lapin de Monsieur Lune.

 

Remarquez, je vous dis cela en toute sincérité, il est absolument hors de question que je me mêle des histoires de cœur des lapins… disons que les conséquences sont… mais vraiment sont… trop nombreuses. Mais mon ami, le Lapin de monsieur Lune (qui vous vous en souvenez n’est pas à monsieur Lune mais enfin…) pourrait apprendre à ne plus être dans la lune et s’occuper de choses sérieuses comme un ours qui parfois s’ennuie et qui veut un copain lapin.

 

Et je suis sûr que quand les Fileuses de Monsieur Lune verront cette si belle Dame Lapin elles seront trop contentes de lui tisser des merveilles. J’aimerais bien la voir dans une robe de diamants de neige comme celle de la jeune Dame Soleil. Le grand avantage c’est pourrait la regarder alors que madame Soleil brille beaucoup trop pour qu’on voie quoi que ce soit.

 

Vous allez me dire que je n’ai qu’à me faire copain avec la jeune dame Lapin. Oui, mais non… les ours sont un peu gros… ou grossiers. Je n’ai pas la manière. Et si ma copine entendait parler que je fais copain-copain avec une autre fille… Houlà! Elle m’enseignerait les bonnes manières à la façon des ours… disons plutôt grossières. Pas question que je prenne ce risque.

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet