Le chant de la Beauté du Monde

Le New York Times fait un beau papier qui fait le point sur les recherches actuelles sur les chants des baleines, qui répètent la question : mais pourquoi chantent-elles? L'article est ici

Ça fait déjà trop longtemps que je n’écoute plus les baleines, mais à lire l’article, il n’y a pas beaucoup de progrès. Oui comme pour tous les mâles, il est important de bien chanter, être poète ou guerrier, sinon les filles ne nous voient même pas. Oui il faut échanger, communiquer. Dire le monde, enfin tenter de le dire pour tenter de lui donner un peu de réalité. Alors pourquoi les baleines chantent?

 

Comme les loups, comme les oiseaux, d’abord expliquer aux petits ce qu’il faut savoir pour survivre. Où est la nourriture, où est le danger, où est la sécurité, les routes, la carte et le territoire. Ensuite, moi, nous et l’autre. Et si on assez rapide ou gros ce territoire peut devenir grand très grand.

 

Il y a très longtemps les baleines étaient de gros ragondins ou de petits hippopotames vivant dans les estuaires des rivières qui aiment regarder et dire… et l’eau permet que notre voix porte beaucoup plus loin. Et si on est plus gros on peut chanter plus fort et dans l’eau on peut être beaucoup beaucoup plus gros. C’est comme ça qu’Eubaeloptéra Musculus (la baleine bleue) est devenu le plus grand animal n’ayant jamais vécu sur Terre, plus grand que les plus grands des dinosaures.

 

Je dis qu’elles sont allées à la mer pour former une immense chorale pour dire la Beauté du Monde. Elles disent le sens de la vie, l’unité de la vie tout autour de la petite Planète. D’ailleurs, le seul truc nouveau que j’ai appris de l’article du New York Times, c’est que maintenant qu’avec la fin de la chasse et la très lente augmentation du nombre de baleines, elles chantent un peu moins fort. La prière des baleines à Pachamama suffira-t-elle à nous sauver de la folie de ce monde?

 

Fil des commentaires de ce billet