Les fileuses de sérénité : reprise

Juste parce que j'aime ce billet...

La Trollette magique nous fait la gentillesse de mettre une magnifique araignée en vedette sur son blog. Bieurk!!! des tas de commentaires dégoutés! Une araignée c'est dégueulasse! Une araignée c'est laid! D'abord demandez-vous ce que vous avez l'air pour une araignée, vous, infirmes que vous êtes avec juste 4 membres et deux yeux. Pas sûr que vous souffriez la comparaison avec ces merveilles si efficaces, si aériennes et si utiles.

Utiles d'abord parce que sans les araignées, la vie des mammifères seraient impossible parce que nous serions dévorés par les insectes, et ensevelis sous nos peaux mortes. Parce que les millions d'araignées (très petites d'accord mais quand même) qui vivent dans dans votre appartement et surtout dans votre oreiller et votre matelas, sont d'abord des petites ménagères qui nettoient vos dégâts.

Utiles parce qu'elles enveloppent les cauchemars pour qu'ils soient brulés au soleil. On dit que ce fait a été découvert par Sha-nan E-nah une Hisatsinom ( ne les appelez pas Anasazi, c'est péjoratif) qui a vécu il y a sept millénaires. Son enfant avait très souvent des cauchemars et avait peur de dormir parce que toute la nuit l'assaillait.

Nuit après nuit, une araignée tissait une toile au dessus du lit de l'enfant et toutes les nuits, Sha-nan E-nah se fachait contre l'araignée et brisait la toile. Mais un soir elle oublia et l'enfant fit une nuit sans rêve. Elle refit la même expérience plusieurs fois et chaque fois qu'il y avait une toile, l'enfant dormait paisiblement, et quand il n'y en avait pas, il se réveillait en criant et refusait de se recoucher.

C'est comme ça qu'elle découvrit les attrapeurs de rêves. La nuit, les rêves sortent de terre et se promènent pour prendre l'esprit de ceux qui dorment. Mais la toile d'araignée attrapait tous les rêves et sans les bons rêves on ne peut pas avoir des nouvelles de l'autre monde et on ne peut pas savoir qui on est. Enfin, il y a d'autres façons d'avoir des nouvelles des autres mondes mais ce n'est certainement pas pour les enfants.

Sha-nan E-nah essaya bien des méthodes, et découvrit qu'en tissant une toile et en attachant des plumes d'oiseaux à la base, on pouvait construire des attrapeurs de rêves qui bloquent les mauvais rêves, mais laissent passer les bons. Au matin, on met l'attrapeur de rêves au soleil, et ses rayons brulerons les mauvais rêves.

Si vous ne savez pas faire des attrapeurs de rêves, laissez les araignées vous protéger des mauvais rêves qui essayent de voler votre pensée. A tout le moins ça vous protègera des moustiques.

Pour ceux qui veulent faire des attrapeurs de rêves, n'oubliez pas qu'il est impératif de ne rien prendre de vivant, ne pas couper de branches ou quoi que ce soit, il faut que ce soit des objets tombés, sinon, l'esprit de la vie inversera en punition le pouvoir de l'attrapeur de rêves.

Commentaires

1. Le lundi 2 juin 2008, 00:35 par Poutine girl

oui mais les blattes, ça sert à rien les blattes.

2. Le lundi 2 juin 2008, 01:10 par veronique

N'ecrases pas les Blattes,malheureuse!...ce serait une invasion et un veritable cauchemard!!!

3. Le lundi 2 juin 2008, 01:38 par Moukmouk

Poutine--) allons c'est une étape très importante de la chaine alimentaire, les blattes mangent les petits grains de nourriture qui trainent. On les attrape avec un sirop sucré (elles adorent l'odeur de fraise alors un petit peu dans le sirop)et on les fait frire, c'est délicieux.

Véronique--) écrasées ou pas ce sera l'invasion de toute façon. Il faut surtout éliminer les endroits où elles peuvent fuir la lumière. Dans un immeuble c'est plus complexe.

4. Le lundi 2 juin 2008, 02:39 par Poutine girl

mais les miennes résistent au coup du sirop!
ou alors c'est parce qu'elles n'aiment pas la violette, peu distinguées qu'elles sont.

5. Le lundi 2 juin 2008, 07:31 par Saveur

Dis Moukmouk, tu nous racontes l'histoire de ton attrape rêves ? Cela se garde toute la vie ou il évolue en même temps que les grands cycles de la tienne ? Et quand il est cassé (par des cauchemars trop lourds par exemple), tu le répares ou tu en fais un autre ? Merci !

6. Le lundi 2 juin 2008, 11:57 par la Mère Castor

J'aime les araignées et leurs toiles si fines et si belles. Elles ne m'ont jamais fait peur. Merci l'Ours.
Quant aux blattes, j'ai réussi à m'en débarrasser d'une façon que je pense assez naturelle (sans insecticide), si ça intéresse Poutine, je suis disponible pour l'expliquer par mail, par exemple.

7. Le lundi 2 juin 2008, 14:57 par marianne68

Les attrape-rêves, nous en avons fait plein avec les enfants , pas facile de nouer les ficelles entre elles . Il faut laisser un trou au milieu de la toile pour que les beaux rêves rejoignent le dormeur et les cauchemars , restés accrochés dans la toile, disparaissent avec le soleil qui les brule de ses premiers rayons , nous avons les mêmes sources .
Je ne tue jamais une araignée , je les prends avec beaucoup de délicatesse et les dépose dans le jardin , surtout en octobre elles viennent se réfugier dans la maison sans attendre l'invitation . Si j'osais je te dirai que Grisette en fait d'agréables amuse- gueules , la chaine alimentaire sauf que je ne sais pas qui va bouffer Grisette ?

8. Le lundi 2 juin 2008, 15:03 par Moukmouk

Marianne--) Moi! rien de mieux qu'une chatte bien grasse...

Mère Castor--) je vous mets en lien.

Saveur--) c'est bien difficile à réparer, il faut en faire un nouveau, alors quand on rencontre sur notre route un petit objet signifiant pour nous on le ramasse, il servira...

Poutine--) effectivement la violette je ne pense pas que ça marche,

9. Le lundi 2 juin 2008, 15:26 par nom

Coucou gros connaaaaaaaaaaaaaaaaaard :D

10. Le lundi 2 juin 2008, 23:09 par bey

Moukmouk moi aussi j'adore ce billet et je savais bien que j'avais raison de laisser les araignée fairre leuir travail dans ma maison .Bon parfois je leur casse leur toile parce que c'est impossible à dépoussiérer! Elles pourrait faire l'effort de manger les blattes ! je m'amuse toujours avec les mes blattes de jardin . Moins dans la maison : on a réussi à fabriquer un barrage qu'elles ne savent pas franchir mais elles m'ont attaqué et gaté toutes mes jolies fraises garriguettes dont on se promettait une indigestion avec les enfants et ça je ne le leur pardonnerais pas !
Mais il y a même des invasion de blatte dans les blog alors bon on les fait griller pour l'apero ou pas !

11. Le lundi 2 juin 2008, 23:26 par Moukmouk

Bey--) oui pour le pique-nique aux cafards grillés, et oui quand je recommande le sirop parfumé aux fraises à Poutine, c'est qu'elles adorent.

12. Le mardi 3 juin 2008, 14:09 par lucie

Dans le genre: "les blattes, ça sert à rien...", je dirais: et les humains, ça sert à quoi?
C'est pas les fourmis, les araignées, les blattes, etc qui sont responsables du trou dans la couche d'ozone, de la déforestation, etc. (Sans causer des guerres, génocides et autres, sinon on a pas fini...:o( )

J'ai peur des araignées (phobie ridicule, mais incontrôlable) mais je ne les tue pas.
La bombe d'insecticide (et plus généralement, les pesticides... purée, rien que le mot!!!)est à mes yeux un des symboles de la volonté de domination de l'être humain sur absolument tout. Ben non, je n'exagère pas! Ciao à tous.

13. Le mardi 3 juin 2008, 14:18 par Moukmouk

Lucie--) Nous disons la même chose, mais c'est que le processus n'est pas causal. Il n'y a rien qui sert à rien ou plutôt tout sert à tout. Tout est lié, et il n'y a qu'une seule vie, dont les humains font partie.

14. Le mercredi 4 juin 2008, 00:02 par Lune

J'aimerais faire un attrapeur de rêves pour mon Papillon, mais je ne sais pas comment trouver les matériaux, tes directives me posent un problème... Je pensais prendre du fil de coton, un anneau en métal ou en bois, quelques perles, et des jolies plumes achetées en sachets, mais je doute que tous ces objets soient tombés tout seuls...

15. Le mercredi 4 juin 2008, 00:14 par Moukmouk

Lune--) il ne faut pas prendre des objets achetés. Tu dois les trouver toi-même, des plumes, il y en a dans tous les parcs. De la ficelle, c'est aussi très facile à trouver, des brins de laine du vieux gilet d'un grand-père aimant. Souvent l'enfant est amoureux d'un bout de tissus qui s'effiloche... ne pas rater cette chance. Un os d'une oiseau mangé à une fête où tu étais heureuse. Il semble que le métal soit contre-indiqué, je ne sais pas pourquoi. Pour le bois, dans un parc, on une forêt, la branche morte dont tu as besoin va t'attirer. Si tu as un bon contact avec la mer, une étoile? un dollar de sable?

Laisse les objets te parler.