Nouvelles du Nord: Kakawi mon coeur

Vous l'appelez peut-être l'Harelde Boréale, le petit canard de mer noir et blanc, pour moi il sera toujours le rapide.

Il y a quelques semaines, je reçois un message d'un ami du Nord. C'est très fréquent que les Kakawis se réunissent en grand nombre pour la migration... Il hurle au téléphone tant son excitation est grande, et j'entends aussi qu'il a des sanglots la voix. Je dois y aller toute affaire cessante, jamais il n'y a eu si beau spectacle, les kakawis passent.

Non, je n'irai pas à Blanc-Sablon, il y a 2000 kilomètres à faire, et quand j'arriverai, ils seront beaucoup plus loin au Nord, et comment les trouver en mer du Labrador.... Mon ami est un observateur rigoureux, habitué à évaluer correctement de grands vols d'oiseaux. Je ne doute donc pas de son affirmation quand il dit voir passer plus de 10 000 Kakawis de leurs vols extrêmement rapides (100 km/h). Et je comprends son excitation. J'ai déjà vu 2000 kakawis remontant au Nord, et c'est une merveille, un bonheur, une danse. Il y a tant d'espoir d'amour dans cet appel, il y a tellement de détermination à vouloir que la vie se continue, qu'on ne peut que désirer profondément les suivre, se mêler à eux, devenir nous aussi, Kakawi, coeur battant, joie de la vie.

Quand les kakawis remontent au Nord, on veut les suivre comme le feront les phoques, et tous ceux qui sont venus dans le golfe se protéger des rigueurs de l'hiver. La glace craque et coule d'un coup, La Débâcle. Ce sera le tour de ceux du Sud qui suivront les petits poissons d'argent, les capelans. Les petits rorquals les premières, et plus les cachalots, les mégaptères, les grandes bleues, et puis les saumons, les oies, les canards du Sud. La vie, la vie, la vie, ce grand courant, cette unique passion, cet unique amour qui nous lie tous et qui nous définit.

D'habitude, ceux de la forêt donnent comme nom aux oiseaux une approximation de leurs chant, comme si l'oiseau disait toujours son nom dans l'espoir d'être choisi comme conjoint. Mais pour le Kakawi, ils disent que c'est comme le rapide battement du coeur.

Pour je t'embrasse, ne dit-on pas : 'kakawi-Kosqenal ? Je te prends dans mes bras pour sentir ton coeur battre plus vite.

Oui mon coeur bat plus vite, oui je sens la vie battre en moi au rythme des ailes de l'oiseau rapide. Printemps d'amour.

Commentaires

1. Le jeudi 12 juin 2008, 21:37 par Nab

Comment pouvons-nous avoir perdu à ce point nos oreilles pour ne plus entendre et comprendre ce rythme magnfique et puissant de la vie... Icic, je n'entend plus que le bruit du réveil, du traffic, (euhh ces jours de la grève ;-) et des supporters (eh oui, l'Eurofoot a commencé ce week-end!). Vivement les vacances pour aller buller sous l'eau un peu et se mettre au diapason du monde du silence!

Bonne semaine mon Ours du Nord, je te fais des infidélités et m'en vais voir les dauphins du Millieu (ou Médi ;-)

2. Le jeudi 12 juin 2008, 21:38 par Saveur

Ours chanceux qui sent son coeur battre plus vite !
C'est une bien jolie expression kakawi kosqenal, et le kakawi un oiseau absolument magnifique www.oiseaux.net/oiseaux/p...
Les oiseaux noir et blanc du Nord sont décidément plein de surprises !

3. Le jeudi 12 juin 2008, 21:44 par Moukmouk

Nab--) plus difficile en ville de se sentir uni à la ville, oui va voir les dauphins du milieu... de grands poètes d'ailleurs.

Saveur--) Oui, ils nous font de douces surprises.

4. Le jeudi 12 juin 2008, 23:05 par Amsides

Pas trop d'oiseau en pleine mer par ici.. mais dans pas longtemps, je devrais voir passer des dauphins, et un peu après les baleines (je ne sais pas lesquelles malheureusement, je ne les connais pas assez).. et à chaque fois, c'est fantastique.

5. Le vendredi 13 juin 2008, 13:05 par marianne68

Ici les pies prennent possession des jardins et si elles pouvaient migrer vers de nouveaux horizons , je ne pense pas que je tenterai de les suivre . Elles sont de plus en plus nombreuses .
Sympa le lien de saveur sur le commentaire !

6. Le vendredi 13 juin 2008, 19:26 par Nanouk

Très beau billet. Ca donne envie de filer voir les kakawis...
(très bel oiseau en effet)

7. Le vendredi 13 juin 2008, 19:36 par Moukmouk

Nanouk--) merci, il faut dire la Beauté du Monde, c'est notre seul chance de le sauver.

Marianne--) allons, ce n'est pas parce que la plupart des pies sont plus intelligentes que les humains qu'il faut les bouder. Les jardins appartiennent aux pies autant qu'aux humains.

Amsides--) je ne connais pas du tout l'Afrique, trop chaud pour un ours blanc... mais j'aimerais bien que tu poses la question autour de toi. Je ne vois pas de courant froid qui pourrait rendre ce territoire agréable pour les baleines, à moins que ce soit des baleines de l'Antarctique qui viennent en vacance "d'hiver", comme mes amies baleines vont dans les Antilles durant la saison de la glace.