Elle est née

Au coeur de la nuit, elle est née comme un espoir de printemps.

D'habitude le dimanche je fais une reprise, mais hier un événement très important s'est produit. Dans un geste d'amour, Amaryllis me montre son sexe délicat et velouté. Il y a des presque rouges, des presque roses, des cannelures, des lignes et des appels, des blancs et de verts secrets.

Comme un appel de printemps, comme un espoir de renouvellement, s'est en vibrant qu'elle s'est ouverte pour m'offrir une joie, une extase.

J'écoutais trop fort sans doute la Passion selon Saint-Jean de Bach, et dans la fugue, quand le choeur martèle Rex-Rex-Rex, elle a répondu amour. Elle n'est pas « eternae » elle est présente, vie et fugace... elle est réelle, elle est beauté.

Je choisis le moment et l'imperfection. Je me donne à l'amour... J'appelle donc cette fleur Arwen.

Commentaires

1. Le samedi 14 mars 2009, 21:50 par Dodinette

et elle a quelques soeurs qui vont en faire autant d'ici peu
quel chance tu as, un tel harem :)

2. Le dimanche 15 mars 2009, 18:46 par Lydie

Dans notre jardin, ce sont les petits bourgeons des fleurs de nos deux prunus qui éclatent: une multitude de délicates merveilles roses!