Métro Chatelet direction Cassiopée

Je ne parlerai ni de l'excellente bande dessinée de Christin et Mézières, ne de la méchante reine Cassiopée, mais de la gare RER Châtelet, le coeur, la pompe qui règle la vie de cette ville. 

Grande expérience hier, je suis allé manger chez la fée Tilielle, une rencontre douce et agréable dont je vais vous parler plus longuement très bientôt, après avoir remercié mes hôtes, simple question de politesse. Et pour me rendre là-bas, j'ai logiquement pris le RER à la station Châtellet-Les Halles à l'heure de pointe, Vraiment une fascination pour un Nord-Américain.

Je ne participerai pas à la guerre du plus grand. Châtelet-les Halles, n'est ni la plus grande (probablement celle de Pékin ou de Nagoya) ni la plus fréquentée (probablement Shinjuku à Tokyo) et encore moins la plus désorganisée (Grand Central New-York). Ces gares aux centres de villes sont ce qui rend la ville possible: la surface de la gare se confond avec le réseau du métro donc de la ville, l'organisation et la fréquentation montre la véritable culture de la ville.

Ce qui est d'abord fascinant, la gare de RER qui permet le transit d'un demi-million de personnes avec seulement trois lignes. Cela demande un degré de coordination, de qualité de l'entretien du matériel, et de responsabilité du personnel et de respect de la contrainte sociale par les passagers uniques. Les Parisiens ont la réputation d'être râleurs, ils râlent peut-être mais accepter une telle densité...

Avec une fréquence supérieure aux deux minutes pour l'arrivée à quai, je n'ose imaginer ce qui pourrait se produire en cas d'accident majeur. Combien de trains s'empileraient les uns dans les autres? Non? avec la fiabilité des trains Nord-américains, il faudrait au moins 6 ou 7 minutes entre les trains.

Par contre, il y a aurait beaucoup d'investissement à faire pour améliorer la circulation des piétons dans les sous-terrains. Les longs trajets sans voies de sorties ni zones de sécurité, l'éclairage plus que déficient et le manque d'escalier mobile montre bien que Paris est une ville très pacifique et sans danger. Combien de morts pourraient faire un fou ou un terroriste? je n'ose l'imaginer. 

Des investissements aussi dans la décoration. Paris est une très belle ville, et il me semble que ses citoyens méritent mieux que ces longs quais gris sales et moches. 

D'après Google, mon trajet fut de 27,2 kilomêtres. Pour revenir, nous avons pris 35 minutes. Tout ce que je peux dire c'est bravo. Les trains japonais sont peut-être plus rapides mais pour se rendre et en sortir, les trains français, c'est vraiment bien.

Commentaires

1. Le mercredi 26 août 2009, 10:45 par Tili

C'était super de vous voir, ça nous a fait très très très plaisir :-)

2. Le mercredi 26 août 2009, 11:05 par Anne

Ca dépend un peu d'où tu viens et où tu veux aller, mais globalement, c'est vrai que c'est pas pire !

Ah les joies des longs couloirs à Châtelet. Juste pour arriver au quai, tu as l'impression d'avoir fait la moitié de ton trajet à pied !

3. Le mercredi 26 août 2009, 11:46 par Lune

Tu es encore sur Paris ? Moi je suis revenue depuis hier :)

Châtelet-Les Halles, c'est 3 lignes de RER, mais aussi 5 lignes de métro, ça explique aussi la fréquentation !
Pour la déco je suis d'accord avec toi, je ne comprends pas pourquoi les stations de RER/métro sont si tristounes, à part quelques exceptions

4. Le jeudi 27 août 2009, 07:02 par Valérie de Haute Savoie

Je trouve, pour la provinciale que je suis, que ces longs quais gris ont du charme. Et le métro est une bénédiction pour les non possesseurs de voiture, cela se sent les jours de grandes grèves (pour les avoir vécu deux fois lors d'hospitalisation de G., je sais ce que Paris sans métro veut dire... une sorte de cauchemar)
Dis donc tu restes bien longtemps en France toi ;) Ahhhhh l'Amour !

5. Le jeudi 27 août 2009, 08:54 par Bismarck

Oui, les couloirs sont longs. En métro, il y a même deux stations distinctes, suivant les lignes (Châtelet ou Les Halles). Mais un peu d'exercice ne fait de mal à personne... Sauf que, bien sûr, et ça reste le gros défaut du métro parisien: les handicapés (et les poussettes) ne sont pas les bienvenus.

6. Le jeudi 27 août 2009, 09:54 par Dame Béa

Cher Baloo, Comment vas tu ? Je vois que tu es encore à Paris, que tu dérives dans les couloirs du métro.

Toujours pas de blog, non, mais peut être bientôt. Je créé d'abord mon association. Je ferai un blog après, pour l'hiver, bien que la saison s'annonce déjà bien occupée.

Plein de bises

7. Le jeudi 27 août 2009, 10:14 par zizule

Le mieux c'est les tapis roulant ... ça fait durer les bisoux

8. Le jeudi 27 août 2009, 16:25 par Constance

Toujours par là ? Je te croyais reviendu là-bas !!
Bizzzzz Moukmouk

9. Le jeudi 27 août 2009, 23:28 par TT02

J'ai pris le métro à Montréal pour la première fois de ma vie. Et je l'ai trouvé très aéré et vide. Si le temps d'attente m'a semblé plus long le train roule plus vite que le métro parisien mais aussi vite que le RER. Ce qui m'a le plus surprise c'est la taille des tickets de métro.