Feuilles d'automne

Mais pourquoi les feuilles tombent?

Au Nord, la réponse est assez logique, parce que le poids de la neige sur les feuilles ferait casser les branches.

Les arbres d'ici, les érables, les frênes, les ormes entre autres se dépêchent à laisser partir les feuilles parce qu'ils ont l'habitude et savent que la neige peut arriver à tout moment. Par contre les arbres européens du jardin, comme les chênes et les tilleuls commencent à peine à prendre des couleurs. C'est vrai qu'il y a déjà beaucoup de feuilles de tilleul au sol, mais ces arbres sont si généreux, si extravagants que de perdre quelques feuilles ne change pas beaucoup la charge totale.

Abresaut.jpg

Presque au centre, il y a deux petits merisiers ( prunus pensylvanica) dont les branches très graciles ne supporteraient pas le poids de la neige, normal donc qu'ils perdent ses feuilles le premier. L'érable complètement à droite de la photo, se comporte normalement et a déjà perdu la majorité de ses feuilles. Par contre il a peu rougi cette année, (d'habitude il me fait un festival de couleurs) peut-être qu'il me fait la gueule parce que j'ai été absent longtemps.

Par contre le petit érable de gauche, est encore vert et tout plein de feuilles, je me demande pourquoi. Il a été très malade, il y a deux ans et j'ai du coupé 4 ou 5 mètres complètement sec à sa cime. C'est pour cela qu'il a une forme aussi étrange pour un érable avec beaucoup de branches dans sa partie basse. Mais je l'aime comme on aime son enfant un peu moins doué. J'espère que ça l'aidera à survivre. Il se comporte comme s'il ne pouvait pas (ou trop peu) produire l'hormone, l'éthylène, qui enclenche le grand nettoyage.

Derrière au fond, on devine un immense tilleul (plus de 30 mètres) qui commence à devenir couleur miel. C'est sa technique de survie, produire tellement de feuilles et de sucre pour accaparer toute la lumière.

Je considère chacun de ses arbres comme un ami. Je leur parle beaucoup, même si je n'entends pas la réponse. Le langage des arbres est chimique et court dans l'air et le sol. Mes sens trop faibles ne perçoivent de ce chant que des odeurs qui me troublent.  

Commentaires

1. Le lundi 17 octobre 2011, 13:48 par MoiCLouLou

J'ai toujours, moi aussi, aimé les arbres; j'ai toujours pensé qu'au fond ils avaient une âme...

J'ai moi aussi remarqué que certains érables n'arboraient pas les mêmes couleurs vibrantes qu'à l'habitude. Peut-être à cause d'un été très chaud et très ensoleillé. Mais, finalement, ils se sont décidé à rougir, "sur le tard" comme on dit...

2. Le lundi 17 octobre 2011, 14:32 par ManneLess

Mon portrait grandeur nature,
Je suis un arbre, mes racines sont dans les profondeurs de cette terre,
Je suis en automne, un arbre qui se dénude, tout comme des feuilles, mes cheveux s'envolent à contrecœur. Je suis ornée de couleur, prisonnière d' un tourbillon, le vent me souffle vers la froideur de l'hiver.
Je suis un arbre qui hibernera et qui résistera aux rigueurs des intempéries, me préparant comme un acteur à vous donner un spectacle printanier, celui d'un arbre en fleur qui s'ornera à nouveau de splendeur pour ce nouvel été, comme une grande bouffée d'air frais , de bonheur pur.
Je suis un arbre qui partagera fièrement ses fruits, une sorte de plaisir sucré à la saveur de mon expérience. Mes graines sèmeront l'espérance de la vigueur de la vie! Je suis un arbre qui a pour demeure la terre, mais, qui ne pourrait être là sans la lueur du ciel, en l'honneur de la terre et du ciel, je prépare un immense banquet à la flaveur d'une éternelle reconnaissance  du coeur.La sève de l'amour qui s'écoule en moi parfume ma vie d'une douce et enivrante odeur d'envie de vivre. Je suis un arbre qui fait un avec la terre, et je suis fière de faire partie de cet étincelant feu d'artifice qu'est la vie ... Un grand honneur!

 Manon Lessard/Maoui Les Arts

" Lumière profuse; splendeur. L'été s'impose et contraint toute âme au bonheur. "
André Gide

3. Le lundi 17 octobre 2011, 19:42 par Tili

Moi aussi j'aime profondément les arbres.
Je me souviens d'une crise d'angoisse terrible quand j'étais en chimio et d'un arbre, un tronc, fort, une odeur douce et apaisante, que j'ai enlacé à en pleurer. C'est l'arbre qui m'a consolée.

4. Le lundi 17 octobre 2011, 19:56 par Nanouk

Moi, j'ai une érable qui ne veut pas rougir dans le fond de mon jardin... Pourtant, aucun problème de santé, c'est l'un des plus beaux spécimens du coin! On a d'ailleurs 4 magnifiques grands arbres sur notre terrain, parmi les plus beaux du quartier, et je n'en suis pas peu fière. Un 5e petit arbre en devenir devrait venir s'ajouter au printemps pour le petit, grâce au programme Mon arbre et moi (http://www.mrn.gouv.qc.ca/maf/mon-a...) (oui je fais de la pub, mais ca en vaut la peine).

5. Le mardi 18 octobre 2011, 00:50 par Moukmouk

Nanouk--) c,est souvent la diminution de la lumière qui déclenche le jaunissement. J,ai remarqué en ville des arbres près des lampadaires qui restaient vert plus longtemps. Est-ce le cas ? Et oui, il faut planté des arbres... avec un enfant c,est une très bonne occasion.

Tili--) oui les arbres résonnent du chant de la beauté du monde. Ils ont le pouvoir de nous recentrer et de nous apaiser.

6. Le mardi 18 octobre 2011, 00:52 par Moukmouk

ManneLess + ClouClou--) ça me fait très plaisir de vous lire ici. peut-être comprenez vous mieux que moi la langue des arbres.