Un « mot-chat » réflexion de thérolinguistique

C’est connu, je suis beaucoup plus proche des canidés que des félins. Peut-être parce que les loups sont à l’origine de tant de mots…

C’est Rimiquen (que je connais par tweeter @Rimiquen_DSM) qui me met sur la piste… une grande spécialiste en chats. Elle dit : Un chat n'aime pas qu'on le fixe dans les yeux, comme les chiens. Mais si votre chat vous regarde en clignant des yeux c'est pour vous montrer son affection. Il est un ami, il vient en ami. Il est à l'aise avec son entourage. Vous pouvez lui répondre en clignant des yeux.

 

D’abord savoir si c’est du champ de recherche de la thérolinguistique. Des chats qui conversent, j’en connais plusieurs. Des chats qui souvent partagent la vie d’une dame qui leur parle beaucoup et qui ont appris à répondre. Ils ont souvent un vocabulaire étendu et complexe et se font parfaitement comprendre de la dame partenaire. C’est un langage qu’ils ont développé par imitation-apprentissage des deux parties et ne constitue donc pas une langue «animale» parce que trop influencée par une langue « humaine » qui a la particularité d’être très fortement influencée par « une culture ». Des animaux dit « intelligents » comme les corbeaux les dauphins etc. ont aussi des langues influencées par des cultures, mais je ne connais pas d’exemple où un corbeau a appris à appris à parler à un castor. Les castors qui sont pourtant très bavards… vous avez compris, il y a des mots extraordinairement chargés qui demanderaient de très longues explications…

 

J’ai vérifié auprès de plusieurs cultures, particulièrement celles que je connais où regarder l’autre dans les yeux était une impolitesse grave (centre-africaine, afghane entre autres). Le comportement décrit par Rimiquen du chat semble être présent partout. Il s’agit donc fort probablement d’un sémantème chat.

 

Quand un chat et une chatte se rencontre, reproduisent-ils se comportement? Je ne crois pas. Quand un chat joue à attaquer, il fixe effectivement son objectif mais en même temps il remue le bassin, comportement généralement différent quand il attaque effectivement une proie. Il me reste beaucoup d’observations à faire, mais au moins il y a un champs d’étude clair.

 

Commentaires

1. Le lundi 8 janvier 2018, 06:39 par Dr. CaSo

C'est sûr que deux chats se font rarement "la conversation" comme un chat et son maître ou sa maîtresse peuvent souvent le faire. Calinette a appris à communiquer de la façon la plus facile, avec moi: elle ouvre la gueule et aucun son ne sort, quand elle est vraiment mécontente, c'est hyper rigolo!

2. Le lundi 8 janvier 2018, 09:08 par Sacrip'Anne

La façon dont Maïa me raconte sa journée est tout à fait intéressante (des petits miaous brefs, rien à voir avec l'impérieux et long miaou de la gamelle trop vide à son goût) ! Et effectivement on cligne beaucoup des yeux.

3. Le lundi 8 janvier 2018, 22:03 par Bismarck

La meilleure preuve que ce langage n'est pas animal: mes deux chats ne communiquent pas de la même façon avec moi, chacune a son vocabulaire.

4. Le lundi 8 janvier 2018, 22:45 par Moukmouk

Dr CaSo--) Oui tes chats comme tous les chats et les chiens développent un langage qui sert à communiquer avec les humains et qui est différent de celui qu'ils utilisent entre eux. D'où l'importance de savoir si c'est un mot de la langue des chats ou un mot de la langue chat-humain.
Sacrip'Anne--) elle développe une langue pour que tu la comprennes... ça finit pas marcher. Elle t'imite mais surtout tente de t'apprendre cette langue.

Bismarck--) les chats sont très forts pour développer des outils complexes de communication chat-humain. C'est pourquoi quand j'étudie une langue animale mais surtout le chat, il est bien important de savoir si cela participe de la langue chat-chat ou de la langue chat-humain.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet