Nokosa vous salue

J’ai déjà dit quelques mots sur les éclosions de planctons. Ce qui limite la quantité de vie dans les océans, c’est la disponibilité de nourriture. Si sur la terre, le premier niveau de nourriture, c’est l’herbe et les champignons qui recyclent tout, en mer c’est le plancton. Or il n’y a pas assez de sels minéraux ( surtout de fer et de phosphore) pour qu’il y ait partout, en grande quantité, de la nourriture. Ça prend des évènements spéciaux.

Une tempête qui amène du sable dans l’océan, une crue soudaine d’un grand fleuve, un grand vent qui détourne un peu un courant marin ou la fonte des neiges, voilà ce qui apporte ce dont la mer a besoin. Ces nouveaux sels minéraux seront très rapidement utilisés. En 24 ou 36 heures, tout ce qui est disponible sera transformé en nourriture, c’est ce qu’on appelle une éclosion de plancton.



Sur la photo satellite, vous voyez une tache bleu-vert au large du fleuve Delaware en crue. Les nouveaux sels minéraux ont été transformés en 4 ou 5 millions de tonnes de nourriture. Ce n’est pas une très grosse éclosion. Mais inutile de vous dire que c’est une nouvelle qui se répand très vite dans la mer. Tous ceux qui sont capables de s’y rendre foncent pour avoir les meilleures places au grand festin.

Une petite crue a entraîné une petite éclosion au sud de Terre-neuve au moment ou beaucoup de grandes baleines reviennent de leurs vacances d’hiver dans le Sud. Je reçois un message « sixty commons whales feeding at Pleasance Bay » 60? Non c’est pas vrai, ce serait franchement énorme, une erreur sans doute c’est 16 rorquals communs qu’on a vus (c’est déjà beaucoup).

Je contacte un ami dans le coin en lui disant bien de mettre les hydrophones à l’eau. Il voit une douzaine de grandes baleines et cherche un peu quand il perçoit des sons très très forts. Nokosa est là, elle sait et veut nous dire quelque chose. Je vous en mets un petit bout.

Ce qu’il y a d’extraordinaire dans ce message, c’est qu’il y a très peu d’écholocation. Les baleines se servent du son pour voir, pour se situer dans l’espace, et souvent les chants sont embrouillés. Elle ne veut que dire, que nous transmettre. Je ne vous mets que la fin du message ( je ne veux pas être indiscret). Le registre de sa voix qui dépasse très très largement la capacité de nos oreilles, les nuances dans sa vocalisation, Nokosa est une grande chanteuse. Que dit-elle? Les grands coups de corne correspondent à de l’écholocation longue distance, mais sans retour ( je suis seule loin = je m’ennuie) dans le contexte les petits cris sont un peu comme viens ici…

Vers la fin, il y a des bruits comme de la friture ou comme une grande vague sur des galets, c’est de l’écholocation ( des ondes lancées dans une très large gamme de fréquences) il y a quelque chose qu’il la préoccupe dans son environnement. Alors, elle fait 7 petits cris qui sont l’équivalent de bisous pour elle. Je me demande, un bisou de baleine de 40 tonnes, ça doit être assez particulier.

Nokosa vous salue et vous dit qu’elle veut vous connaître et vous fait des bisous. Elle est belle la vie n’est-ce pas?

Commentaires

1. Le dimanche 4 juin 2006, 09:12 par bellzouzou

superbe, mon gros ours blanc, et profite-en bien!

2. Le dimanche 4 juin 2006, 09:26 par nziem

moi j'dis que quand le dimanche matin on reçoit un bisou de baleine en prenant son p'tit dej.. elle est drôlement belle la vie !!!

3. Le dimanche 4 juin 2006, 09:34 par Anne

Moi aussi j'aimerais connaître Nokosa. Mais dis donc les bisous d'humains à une baleine de 40 tonnes, ça ne doit pas être assez pour lui dire ce qu'on l'aime, non ?

4. Le dimanche 4 juin 2006, 09:38 par dieudeschats

Ohlala, sur la fin on dirait presque mon Mousty qui se plaint, réclamant croquettes et câlins ! C'est attendrissant...
Les coups de corne sont impressionnants de puissance, et la "grande vague sur les galets", j'aurais vraiment cru que c'était ça et que ça ne faisait pas partie du chant de la baleine ^^'
C'est un canal le trait tout droit en bas de la carte ?!

5. Le dimanche 4 juin 2006, 10:25 par FreddySud

La puissance et la clarté du chant de Nokosa sont impressionnantes.
À quelle distance pouvait-elle se trouver de l'hydrophone, à ton avis ?

Merci de partager avec nous ces belles choses auxquelles les simples mortels n'ont habituellement pas accès. ;)

6. Le dimanche 4 juin 2006, 13:10 par Moukmouk

FreddySud--) Dans l'enregistrement total, je dirais qu'au début elle est à 600 ou 700 mètres pour finir très près. Dans ce que vous entendez elle n'est pas à plus de 10 mètres et perçois bien le micro. L'écholocation et la fin du message, vient de ce qu'un rorqual commun, arrive à moins de 200 mètres, elle veut savoir qui et s'il y a un problème.
DDC--) le trait je crois que s'est une frontière inter-état ajoutée sur la photo. La question de la sensibilité de la beau des baleines est très intéressantes, les petites baleines ont des jeux sexuels qui nous indiquent qu'elles sentent très bien les caresses, le contact mère-enfant est très important.

7. Le dimanche 4 juin 2006, 16:24 par a n g e l

des bises pour Nokosa alors, mais bon moi je fais juste un quintal, je suis une toute petite joueuse à côté d'elle ^^

8. Le dimanche 4 juin 2006, 16:39 par Moukmouk

Angel--) Oui mon petit canard en sucre, moi je trouve que le quintal ce sont des proportions parfaites(un peu maigre pour une ourse mais bon), l'important c'est de les avoir (comme toi) au bon endroit.

Les filles aux USA se font grossir les seins, mais jamais une jeune chinoise à la mode ne sortirait sans ses fausses-fesses.

9. Le mardi 6 juin 2006, 10:51 par PrincessH

Des fausse-fesses ! Décidément, le rapport de l'être humain à son corps ne cessera jamais de m'étonner....

Dis-moi Moukmouk, il y a une question que je me pose à chaque fois que je vois des baleines à la télé (oui, y'en a peu dans le 10 ° arrondissement, même dans le bassin de Stalingrad), les plaques gris-jaune qu'elles ont souvent sur le corps, sur le museau (on dit museau pour une baleine ?), ce sont des coquillages, ou autre chose ?

10. Le mercredi 7 juin 2006, 11:33 par Chulie

Des calins pour Nokosa !